Sources : Thèse de doctorat Université René Descartes Paris 5, Danièle Dumont, 2013                                                     Le geste d’écriture Danièle Dumont Éditions Hatier  3e édition 2016 (1ère édition 1999)

Objectif : Faire comprendre au lecteur la façon dont se forment les lettres pour un enseignement optimum de l’écriture cursive latine.

LEÇON 1

Lorsque l’enfant arrive au CP, il lui faut apprendre ou revoir comment s’écrivent les lettres cursives.

Le plus efficace est de lui montrer comment se créent les formes qui les composent. C’est tout simple :

1 – Notre écriture va de la gauche vers la droite

2 – Il existe deux mouvements pour y aller, autrement dit deux unités de mouvement.

Les unités de mouvement vont donc toutes les deux de la gauche vers la droite.

L’une y va en passant par en bas                       L’autre y va en passant par en haut                             

 

 

 

 

3 – Chaque unité de mouvement se matérialise sur le support dans une forme qui servira de base aux autres formes de l’écriture. On les appelle forme de base. Ce sont la boucle pour la 1ère unité et le rouleau pour la 2ème.     

Les formes de bases sont attaquées à gauche et arrondies.

(J’ai choisi le mot rouleau en référence à roule-galette.)

 

4 – Si on change l’un des deux attributs d’une forme de base (attaquée à gauche ou arrondie), on obtient une forme dérivée.

Puisque chaque forme de base a deux attributs , elle a donc deux dérivées. (Il existe une dérivée secondaire, c’est à dire une dérivée de dérivée dans la 2ème unité.  Nous le verrons le moment venu)

 

5 – La 1ère dérivée s’obtient en changeant le degré d’arrondi

On passe la boucle dans la machine                          On descend droit sur la ligne                                               à étrécir et on obtient une étrécie.                            et on obtient un pont.

1ère dérivée de 1ère unité = l’étrécie        1ère dérivée de 2ème unité = le pont

EH BIEN VOILÀ, NOTRE LEÇON 1 EST TERMINÉE.

Vous l’avez compris, telle qu’elle est rédigée, elle vous est destinée à vous enseignants. Lorsque vous l’enseignerez à vos élèves, vous  introduirez au fur et à mesure les lettres devenues accessibles par la découverte de la nouvelle forme.
Nous les découvrirons ensemble au fil de ces dix minutes par jour pour comprendre la formation des lettres.

Aux premières approches publiées dans la 1ère édition du Geste d’écriture en 1999 a progressivement succédé un système structuré qui permet de comprendre comment se créent les formes et comment, parallèlement, se forment les lettres de notre écriture cursive latine.

VOYONS ENSEMBLE CE QUE VOUS AVEZ RETENU DE CETTE PREMIERE LEÇON. 

QUESTION 1 : Qu’est-ce qu’une forme ?
QUESTION 2 :
Combien y a-t-il de formes de base dans l’écriture cursive latine ?
QUESTION 3 : Qu’est-ce que différencie les formes de base entre elles ?
QUESTION 4 : Combien chaque forme de base a-t-elle de dérivées ?

VOYONS MAINTENANT CE QUE VOUS AVEZ COMPRIS. 

QUESTION 1 : Pourquoi chaque forme de base a-t-elle le nombre de dérivées que vous avez mentionné à la question 3 précédente ?
QUESTION 2 : Combien existe-t-il en tout de formes dérivées ?                                                                        QUESTION 3 : Comment s’obtient la 2ème dérivée ( que nous verrons dans la leçon 2) ?
QUESTION 4 : Pourquoi appelle-t-on la 1ère dérivée de la boucle une étrécie ?

Vous aurez les réponses avant la leçon suivante. Cette seconde leçon portera sur les premières lettres à enseigner.

A très vite.