La question suivante vient de m’être posée :

J’ai un peu cherché mais je n’ai rien vu à ce propos. Je me demande, pourquoi le f n’est pas enseigné comme les formes du l (jusqu’à un certain point) puis du j ? à la place de faire un autre boucle en bas de la ligne, qui force à revenir puis repartir vers la droite. 
Ce f est aussi utilisé dans certaines écritures cursives, n’est-il pas plus facile ?

Ma réponse :
Il ne m’appartient pas de modifier la forme des lettres de l’alphabet cursif romain.
La lettre f présente une belle unité. Sa forme évite que sa verticale soit tordue.La forme que vous évoquez n’est pas plus facile à tracer que sa forme cursive ; je dirais même au contraire ; elle propose non pas un seul modèle mais deux : un avec un passage de la grande boucle au jambage bouclé à l’arrivée sur la ligne selon ce que vous écrivez, l’autre en hélice.  A mon souvenir je n’ai jamais rencontré la 1ère forme. En revanche, la seconde forme est volontiers choisie par les adolescents du fait qu’elle prend le contrepied du modèle. Il semblerait que la plupart du temps elle soit ensuite abandonnée.

La lettre f