Test de latéralité

De nombreux enfants qui écrivent de la main gauche écrivent mal. Pour plusieurs d’entre eux, c’est tout simplement qu’ils ne sont pas gauchers. La plupart du temps, le choix de leur main d’usage  pour écrire a été déterminé par l’imitation d’un tiers qu’ils admirent ou par une pseudo imitation par effet miroir de droitiers placés en face d’eux. Tester la latéralité de l’enfant permet de savoir à quoi s’en tenir de façon à intervenir si nécessaire pour aider l’enfant à écrire de sa main dominante. L’enfant peut alors être dirigé vers un professionnel qualifié qui lui fera passer un test.  Il existe plusieurs tests, mon objectif n’est pas de les citer ici, une recherche sur Internet renseignera le lecteur à ce sujet.

Ce dont je veux parler ici, c’est de la possibilité de tester l’enfant au sein même de la classe donc sans avoir à attendre un rendez-vous qui risque d’être lointain et de laisser l’enfant devant ses difficultés pendant un temps toujours trop long.

J’ai construit pour cela un test à « faire passer » sans sortir l’enfant de la classe. Si j’écris faire passer entre guillemets c’est parce que l’objectif est de ne pas mettre l’enfant en situation de test, donc d’obtenir le résultat en observant l’enfant dans des situations de classe.  J’ai donc analysé plusieurs tests existants et évalué la faisabilité de chaque item dans le cadre de la classe sans que l’attention de l’enfant soit attirée. A partir de cette analyse, j’ai opéré un choix qui m’a permis de construire un test de vingt items. Chaque item est côté 5 fois. La grille comporte deux parties une 1ère où est consigné le résultat de chacune des 5 observations de chaque item et une 2ème qui en fait la synthèse.

Cette grille est publiée dans chacune des éditions du Geste d’écriture.

La voici ci-joint.  Test de latéralité à réaliser en situation de classe

2 réflexions au sujet de « Test de latéralité »

  1. Les tests de latéralité existent déjà et font partie du bilan psychomoteur.
    La passation du bilan se fait généralement de façon ludique, y compris pour les tests proprement dits.
    L’observation de la latéralité se fait tout au long des activités proposées pendant le bilan.
    Est-il possible de tenir compte de l’avis des psychomotriciens, professionnels formés, entre autres, à l’évaluation de la latéralité ?
    Merci

    1. Bonjour,
      je sais bien que les tests de latéralité existent en dehors de celui que je propose et font partie du bilan psychomoteur.
      Bien évidemment l’avis motivé de professionnels comme les psychomotriciens est à prendre en compte. Si j’ai créé le test publié dans Le geste d’écriture, c’est pour un usage au sein de la classe. En effet, il n’est pas de la compétence des enseignants de sortir l’enfant du cadre de la classe pour lui faire passer un test, d’autres professionnels sont là pour cela, dont les psychomotriciens.
      En revanche, il peut être utile qu’un enseignant soit à même de vérifier la latéralité d’un enfant. Le test que je propose est construit d’items validés par des professionnels et chaque item y est observé 5 fois donc sur plusieurs jours. L’observation par l’enseignant se fait au fil des activités de la classe, tout comme l’observation de la latéralité par le psychomotricien se fait tout au long des activités proposées pendant le bilan.

      Je tâcherai de revoir prochainement mon article et d’y ajouter si nécessaire une information dans le sens de votre remarque.

      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *