Livres et cahiers pour la classe

Les cahiers destinés à l’enseignement de l’écriture se diversifient.

Une méthode pour apprendre à écrire :  Le geste d’écriture méthode d’apprentissage – cycle 1 – cycle 2 actualisée et complétée de la façon d’enseigner en transversalité et d’optimiser la différenciation pour être au plus près des spécificités de l’école maternelle Le geste d’écriture – Méthode d’apprentissage – Cycle 1 – Cycle 2 – Différenciation et transversalité.

Trois cahiers pour la mettre en application en maternelle  en suivant la progression de chacun (+ leurs livrets d’accompagnement pour le suivi de chaque élève).

Deux cahiers pour la suivre en transversalité. Le 1er sur le thème du cirque. Le 2e sur le thème du loup. A chaque page chaque enfant travaillera la ou les compétences adaptée-s à ses besoins.  Le cirque a inauguré en 2015 un nouveau volet de la collection Les cahiers d’écriture dont le titre explicite l’objectif :   Différenciation et transversalité. Il peut être utilisé en PS, MS ou GS. Le loup lui emboîte le pas pour un niveau au-dessus GS, éventuellement MS.

Trois cahiers pour l’école élémentaire : un pour démarrer ou réviser les acquis de la maternelle, un pour se perfectionner (fin CP ou en CE1) , un pour apprendre à écrire les lettres majuscules.

Deux cahiers de remédiation pour ceux qui n’auraient pas bénéficier des précédents et se trouveraient en difficulté : un pour l’école élémentaire, un pour le collège. avec des exercices de copie différée.

Le mois de juillet 2015 a vu aussi la sortie des posters à afficher dans la classe.

Pour ne pas oublier l’écriture au cycle 3 vous trouverez chez Nathan : Une bonne écriture, Choix ou nécessité ?   Petit livre pratique contenant de nombreux exercices aux textes attractifs précédés des explications nécessaires à leur bonne réalisation.


29 réflexions au sujet de « Livres et cahiers pour la classe »

  1. bonjour,

    J’aurai à la rentrée prochaine une classe de CP/CE1.
    Les CP sont pour moi une nouveauté et en feuilletant les catalogues, les lignages proposés sont nombreux : réglure 2 lignes; sécail (c’est quoi ce truc?); seyes de tailles variées… bref, je m’y perds. Pourriez-vous me conseiller sur le lignage à adopter en début d’année et quand le changer ?
    D’avance merci
    Stéphanie

    1. Bonjour,
      le lignage Seyes a été tout particulièrement adapté pour répondre aux besoins de notre écriture qui compte trois hauteurs au-dessus de la ligne (zone médiane pour les petites lettres : e, i, u, o, a, c, x, r, s, v, w, et la partie médiane des autres ; zone des grandes étrécies pour t, d et zone des grandes boucles pour l, f, b, h, k) et généralement une en-dessous (pour les lettres qui passent sous la ligne.
      Utiliser le double lignage prive l’enfant de repères. Il a alors du mal à différencier la hauteur des grandes étrécies et des grandes boucles.
      Un lignage trop grand qu’il soit Seyes ou autre introduit une difficulté : l’enfant a du mal à déplier ses doigts pour aller jusqu’en haut de l’interligne, il privilégie donc l’écriture d’un mouvement de l’épaule on pire encore, du poignet. Il risque alors de se crisper sur la crayon et d’avoir mal au bras, à l’épaule, au cou, au dos, selon sa posture.
      Si l’on comprend qu’une grande boucle est la même forme -au sens générique – qu’une petite boucle mais en tirant les doigts vers le haut*, alors on comprend que la réglure Seyes est la mieux adaptée. Après discussion avec Hatier, le choix s’est porté sur le lignage de 3 mm pour le début du CP, pour le 2,5 pour la suite, c’est à dire une fois que les enfants savent écrire toutes les lettres.
      (* les doigts redescendent plus droit – mais pas de façon rigide – ce qui différencie les gros e des l : quelle que soit leur taille le e est toujours formé d’une petite boucle et le l d’une grande boucle)

  2. Bonjour
    Sur votre page de site, à droite se trouve une partie : CONNEXION avec : identifiant, mot de passe. Comment fait on pour pouvoir se connecter ?

    D’autre part, dans votre livre « Le geste d’écriture » p 33, vous parlez d’une histoire à plusieurs épisodes d’un personnage qui disparaît que l’on peut raconter à nos élèves pour travailler sur la latéralité. Cette histoire existe-t-elle ? Si oui, pourriez-vous m’indiquer où la trouver ?
    D’avance merci.
    Rachel LB

    1. Bonjour,
      L’identifiant et le mot de passe concernent les rééducateurs et rééducatrices formés à ma méthode et qui suivent la formation continue (forum et colloque + échanges téléphoniques).
      En revanche pour participer vous pouvez procéder comme vous l’avez fait. Deux solutions sont possibles ou vous utilisez la fonction « commentaire » au bas de chaque article, ou vous utilisez la fonction contact en colonne de droite.

      Il n’est pas impossible que je mette l’histoire du lapin dans la réédition en cours. Ce sera surtout une question de place.

      Bien cordialement

      1. Rachel, vous trouverez des exercices de repérage de la droite dans la nouvelle édition (2016) du Geste d’écriture page 205 à 214.
        Je vous en souhaite une bonne lecture et une bonne mise en application.
        Cordialement
        Danièle Dumont

  3. Bonjour,
    et d’abord un grand merci pour tout votre travail remarquable. Je suis une mamans de deux garçons niveau cp ce1, j’aimerais me procurer votre livre « le geste d’écriture » dont j’ai entendu beaucoup de bien mais ayant un budget limité j’hésite entre l’ancienne et la nouvelle édition (où il me faudrait investir un peu plus). Qu’y a-t-il de plus dans votre nouvelle ouvrage, est ce seulement la mise en page qui y est revue ou également le contenu?
    Cordialement

    1. Bonjour,
      merci pour votre message. Comme l’indique son sous-titre, la nouvelle édition introduit la différenciation et la transversalité.La différenciation, c’est le fait de faire travailler chaque enfant en fonction de ses besoins et de ses possibilités pour optimiser l’acquisition de ses compétences. Autrement dit, plus ce que vous lui faites faire sera adapté à son cas, plus ses chances de réussites seront grandes et plus il pourra avancer et aller loin dans l’acquisition des compétences visées.
      La transversalité, c’est le fait de faire travailler une compétence sur des thèmes autres que celui de la compétence elle-même. Par exemple pour apprendre à bouger ses doigts pour écrire on peut faire des coloriages de petite hauteur.
      En attendant la sortie du livre, je vous suggère de voir du côté des cahiers.
      Cordialement

      1. Bonjour,
        ce n’est pas une circonscription mais une formation en école privée.
        Je vous envoie un message privé pour que vous puissiez vous rattacher à la formation que je donne la veille à Vézeronce si elle vous intéresse.
        Cordialement

    1. Bonjour
      Je vous conseille 3 mm comme mon cahier 3 L’écriture courante chez Hatier.
      Plus gros les enfants sont obligés à un grand mouvement des doigts. Plus petits ils demandent trop de concentration. Il pourront passer à interligne en-dessous début CP.
      Cordialement

  4. Bonjour,
    Ma fille arrive en fin de CP, elle a de très bonnes appréciations mais personnellement je trouve que son écriture ne s’est pas du tout améliorée cela est même l’inverse, cela se dégrade de jour en jour depuis quelques temps. Elle ne sait plus écrire certaines lettres . De plus elle a une mauvaise position, le pouce est trop plat. La maîtresse, qui ne l’avait pas remarqué avant ma remarque, a prêté un guide doigt (est ce recommandé?), mais ne s’ attarde pas plus sur l’écriture. En classe j’ai été très étonné car que ce soit en maternelle ou en CP cette année il n’y a pas eu ou très peu d’apprentissage de l’écriture basique de chacune des lettres de l’alphabet ! Ne parlons pas des majuscules…cette apprentissage est elle abandonnée dans les programmes !?
    Cette semaine je me suis énervée lors des devoirs avec ma fille et elle s’est mise en colère. Je ne sais pas si elle fait des efforts ou si c’est vraiment qu’elle n’y arrive pas. Je souhaite l’aider avec une bonne méthode qui ne la brusque pas. Je m’en veux un peu car sa maîtresse de petite section avait laissé en appréciation de faire attention à la tenue du crayon, j’aurai du davantage faire attention depuis.
    En faisant des recherches je suis arrivée sur votre site ( très intéressant) et vos cahiers. Je voudrais en acheter mais lequel ou lesquels ? Quels cahiers me conseillez vous car j’ai l’impression que je dois revoir avec elle tout depuis le début de l’apprentissage ( le sens de l’écriture des lettres, la tenue du crayon, l’écriture cursive).
    Je vous remercie pour votre aide.
    Cordialement

    1. Bonjour,
      L’écriture qui se dégrade en fin de CP ou dans les années qui suivent n’est pas rare. En effet les enfants apprennent souvent à dessiner des lettres au lieu d’apprendre à écrire. Il y a une grande ignorance de ce qu’est l’écriture. L’écriture est un outil de production de sens. Cet outil se concrétise par un geste. On porte attention au produit fini c’est à dire à ce qu’on voit sur le papier, mais beaucoup trop souvent on ne porte pas attention au geste d’écriture, c’est à dire à l’écriture elle-même. Certains déforment même en gestes de l’écriture, ce qui est une autre façon de ne pas comprendre. Donc votre fille a dû apprendre à dessiner les lettres. Chaque lettre a donc pour elle une forme figée qui empêche qu »elle puisse accélérer puisque le mouvement s’exprime dans la déformation des lettres, c’est à dire leur très léger aménagement pour s’adapter à la lettre qui précède et à celle qui suit (comparez n dans en et on). Je fais ce détour par la théorie pour que vous compreniez le problème. Plus votre fille va vouloir « bien dessiner les lettres » moins elle va aller vite. Vous avez donc trois solutions soit vous voyez un/e rééducateur/rééducatrice de la liste ici soit vous reprenez avec elle le cahier 1 de CP ou le cahier perfectionnement que j’ai fait chez Hatier, soit, et c’est ce que je vous conseille, vous voyez un/e rééducatrice/rééducateur qui va débloquer la situation en trois à quatre séances et vous continuez avec le cahier qu’elle/il vous conseillera pour bien stabiliser la fluidité de son geste et garder la cohésion de la forme.
      Au sujet des guide-doigts, chaque personne ayant sa propre position, il est rare que le s guide-doigts soient parfaitement adaptés à l’enfant. C’est toujours une approximation qui apporte une contrainte. Autrement dit faire utiliser un guide-doigts n’est pas un enseignement c’est un dressage avec tout ce que cela comporte d’inadapté. Tenir et manier le crayon s’apprend très bien. La rééducatrice /le rééducateur arrangeront cela très vite. Dites-moi où vous ês, je pourrai vous diriger vers la personne la lieux adaptée.
      Cordialement
      Danièle Dumont

      1. Bonjour,
        Merci beaucoup pour votre réponse rapide et vos précieux conseils. Vos explications sont très claires et c’est tout à fait ça, c’est l’adaptation des lettres qui est difficile, ou du moins elle les déforme trop je trouve (un d ressemble à ol, e à un r inversé , o à un u)
        Je pense que dans un premier je vais me procurer le cahier 1 et je verrai à la rentrée de septembre selon l’évolution de l’écriture pour prendre contact avec un reeducateur (trice). Je suis à villeurbanne, je vois qu’il y en a 3 pas très loin.
        A la place du guide doigts y a t il des stylos spécifiques conseillés?
        Cordialement.

  5. Bonjour Madame,

    Je suis une (jeune) enseignante qui débute en classe de CP-CE1 à la rentrée. Je suis en train de me pencher sur la programmation d’écriture de ce double niveau mais je me pose beaucoup de questions quant à l’utilisation de vos cahiers, que j’ai achetés. J’hésite entre 2 « solutions », si j’ose dire… Première solution : utiliser le cahier 1 (apprentissage) et le cahier 3 (majuscules) en CP ; le cahier 2 (perfectionnement) au Ce1 + révisions des majuscules. Deuxième solution : utiliser les cahiers 1 et 2 au CP et réserver l’apprentissage des majuscules (cahier 3) au CE1. Qu’en pensez-vous ? (en sachant que je garderai mes futurs CP l’année d’après en CE1…). Merci d’avance pour votre réponse.

    1. Bonjour,
      Je pense qu’il est difficile de fixer un choix ferme et définitif sans connaître le niveau des enfants.
      Pour le CP, le choix du cahier 1 puis du cahier 2 est un bon choix théorique. Si les enfants n’ont pas été trop déformés par la foule de conseils toxiques qui a pu conduire leurs parents à leur faire faire des activités contraires à l’apprentissage de la tenue et du maniement du crayon, voire de l’écriture, alors vous pouvez espérer avoir fini le cahier 1 pour les vacances de Toussaint.
      Parmi les pièges à éviter en ce qui concerne la tenue et le maniement du crayon, les plus courants sont :
      – le pianotage sur la table bras en l’air, qui rend ensuite difficile le positionnement du poignet,
      – le bec de canard c’est à dire mouvement du pouce, de l’index et du majeur dont les bouts réunis peuvent évoquer un bec de canard et qui rendent ensuite difficile la tenue du crayon (la pointe des trois doigts se posant alors dessus),
      – l’élastique qui rabat le corps du crayon dans la commissure entre le pouce et l’index et qui empêche l’enfant de manier aisément le stylo-bille et l’empêchant de le remonter instinctivement.

      Pour accélérer l’apprentissage (CP) et pour réviser les lettres (CE1), je vous conseille de commencer par la séance « écrire c’est facile », c’est à dire la découverte en une séance de la façon de former les lettres. Pour cela, le mieux est que vous vous procuriez les posters prévus à cet effet.
      D’ici quelques jours je devrais être en mesure de vous donner un lien pour que vous puissiez commencer l’écriture en toute sérénité. Vous en trouverez-un aperçu.
      Selon le niveau des CE1, le cahier perfectionnement pourra être nécessaire, le cahier les majuscules leur apprendra les majuscules ou les leur fera réviser tout en leur faisant réviser aussi les minuscules.

      A bientôt pour la suite de la réponse.

      Bien cordialement

  6. Madame,
    Je commence à la rentrée avec un CP, après 10 ans de CM1 (où j’ai pu constater que de plus en plus d’enfants ont du mal à écrire et qu’il est très difficile, voir vain, de vouloir les faire changer d’habitude en classe). Je me permets de vous poser une question : pourriez-vous me recommander une police d’impression qui ressemblerait le plus possible à l’écriture cursive telle qu’elle est décrite dans votre livre ? En effet, dans toutes celles que je trouve, le e n’est pas une petite boucle, les oeilletons des o sont trop grands, etc.
    Avec mes remerciements.
    Bien cordialement

    1. Bonjour,
      De plus en plus d’enfants ont du mal à écrire. C’est un constat récurrent. Tant qu’on s’acharnera à faire faire aux enfants de maternelle et de CP des activités qui leur créent des problèmes d’écriture et de confiance en soi, les enfants auront des problèmes d’écriture et de confiance en soi et les enfants à haut potentiel seront révoltés. Les mauvaises habitudes, ils les prennent en classe tout autant qu’à la maison. Depuis qu’il y a internet pour offrir aux parents (et aux enseignants) une manne, lucrative pour ses auteurs, montrant des exercices censés apprendre à tenir le crayon, c’est encore pire.
      En ce qui concerne la police cursive je vais vous faire une réponse à la Pierre Dax, oui : je peux vous en recommander une. Elle est très bien. Aussi parfaite que possible. Donc, ma réponse est oui, je peux 😉
      Malheureusement je suis obligée d’attendre encore un peu avant de vous dire où et comment. Donc impossible pour l’instant de vous en dire plus, sinon wait and see (bien que j’aime peu les anglicismes). J’espère simplement que les prises de décision vont être rapides.
      Avez-vous lu la nouvelle édition du Geste d’écriture (plus complète, plus illustrée et intégrant différenciation et transversalité, un titre que j’avais en attente chez Hatier depuis 5 ou 6 ans) ?
      Avez-vous les posters ? (Entre autres) ils montrent aux enfants comment se créent les formes et comment elles s’agencent pour former des lettres.
      J’espère pouvoir vous donner des nouvelles très vite.
      Bien cordialement.

  7. Madame,
    Je vous remercie pour votre réponse rapide. Je n’ai ni la nouvelle édition du Geste d’ecriture, ni les posters mais je songe à me les procurer.
    J’espère que vous pourrez bientôt me communiquer comment me procurer la police cursive.
    Bien cordialement,

  8. Bonjour,
    J’ai une classe de GS cette année et il va falloir que je perfectionne l’écriture en majuscule et leur apprenne l’écriture cursive. Pour cela je pensais utiliser vos cahiers mais je ne comprends pas la différence entre les trois de maternelle? Les enfants ne doivent pas faire les 3 dans l’année? Je ne peux en acheter su’un seul compte tenu de mon budget.
    Merci de votre réponse
    Cordialement

    1. Bonjour,
      Les cahiers de maternelle sont de deux sortes :
      – les cahiers 1 Gestion de l’espace /Latéralité et tenue de crayon, 2 les formes, 3 l’écriture courante. 1 et 2 sont des cahiers de suivi des compétences (ou d’évaluation). Les exercices se préparent par des activités listées en haut de chaque page. Quand l’enfant est prêt il peut aller au cahier. Le cahier trois permet aux enfants d’écrire ce qu’ils savent écrire dans une phrase amenée par l’enseignant. Vous pouvez télécharger le livret d’accompagnement de chaque cahier en allant sur le site Hatier.
      – les cahiers différenciation et transversalité. Ils permettent de faire travailler chaque enfant selon ses besoins alors que toute la classe est sur la même page.
      En ce qui concerne les capitales, inutile de faire des activités préparatoires spécifiques. Préparez-les à l’écriture cursive ça les préparera en même temps aux capitales.
      Je vous conseille très vivement de lire la nouvelle édition du geste d’écriture (Édition 2016) cela vous permettra de vous y retrouver et de décider de ce que vous allez faire. Amener les enfants à écrire en cursive en GS sans préparation antérieure est parfaitement réalisable (bien que ce ne soit pas le plus souhaitable).
      Bonne préparation
      Cordialement

  9. Bonjour
    Mon fils vient d’entrer en ce1.
    Depuis tjs il a des difficulté pour écrire/dessiner. Il n’a jamais aimé colorier (donc rarement fait).
    En cp, on s’est vite rendu compte que le geste d’écriture était tres fatiguant, difficile, mal fait et très lent… Par contre pas de souci de « forme » des lettres, juste le geste…
    En fin de CP, des troubles orthoptiques ont été dépistés, en bonne voie d’amélioration par la rééducation mais rien n’a changé dans son écriture…
    Nous avons eu un bila psychomot qui nous a effectivement indiqué qu’il bougeait tout son bras, ou au minima le poignet et non uniquement les doigts qd il écrit (en + d’un majeur qui est posé sur le crayon et nous dessous). Par contre, elle ne veut pas attaquer de rééducation de l’écriture avant qu’il arrive à se relacher physiquement tout le corps.
    Ce que nous entendons bien, sauf que… l’école continue et notre fils doit écrire à l’école en attendant!
    Que faire pour l’aider?
    Je pensais lui faire faire tranquillement quelques exercices très ludiques de vos cahiers pour au moins qu’il se rende compte mais quel livret? repasser sur la maternelle vu que c’est au niveau de la prise de crayon et du geste? quel cahier?
    Merci d’avance
    Bonne journée

    1. Bonjour,
      je vous conseille très vivement de voir une rééducatrice / un rééducateur listé ici http://legestedecriture.fr/a-votre-service/. Votre fils n’a tout simplement pas appris à écrire, il a appris à dessiner des lettres. En principe ce genre de rééducation se mène très vite. Sauf cas particulier, en 4 séances la rééducation pourrait être finie. Vous voudrez bien me tenir au courant ?
      Bien cordialement

  10. Bonjour Madame Dumont,
    Enseignante en CM1 cette année, plusieurs (de nombreux) élèves de ma classe ont une écriture peu efficace, voire illisible. Une élève fait un drôle de geste pour faire le « e », difficile à transcrire par écrit, mais assez impressionnant et complètement inefficace…
    Bref, la rééducation serait nécessaire, malheureusement, peu de parents pourront la mettre en oeuvre.
    Je vais me procurer vos ouvrages, mais pourriez-vous me conseiller (je n’ai pas trouvé de réponse dans les commentaires antérieurs) : dois-je repartir d’un cahier CE1 (voire CP ?) pour tous (ou presque) les élèves, et poursuivre ensuite avec un cahier remédiation pour les élèves les plus en difficulté ?
    Merci de votre aide,
    Cécile

    1. Bonjour Cécile,
      Le programme ci-dessous devrait résoudre les difficultés d’un bon nombre d’élèves. Pour ceux qui resteraient en difficulté après cela il vaudra mieux voir ensuite un rééducateur, une rééducatrice de la liste http://legestedecriture.fr/a-votre-service/ Dites-moi ce qu’il en est après mise en application de ce programme (comptez au minimum un gros mois)
      Chaque matin :
      – ping-pong des bouchons.
      – crocodile
      – coloriage
      – yeux de chat
      Voir la règle des jeux et la façon de procéder sur Le Geste d’écriture édition 2016. Attention l’avant-bras doit être en contact avec la table.
      Ensuite, dans le même temps mais un jour sur deux :
      – présentation du processus de création des formes et du processus de formation des lettres à partir du poster. A partir de la 3ème fois faire présenter le poster par un élève.
      A partir du moment où c’est un enfant qui présente le poster :
      – exercice collectif du livre Une bonne écriture, choix ou nécessité (Éditions Nathan) (Je n’y ai pas encore rectifié l’ordre des formes de 2ème unité, vous le verrez, mais comme ce livre est un livre du maître et, de plus pour les CE2, CM1, CM2, cela n’a pas d’importance. Simplement vous direz rouleau à la place de pont refermé et vous ne vous appuierez pas sur ce livre pour présenter les processus de mentionnés ci-dessus.)
      Ensuite au bout de trois ou quatre semaines
      – utilisation par chaque élève du cahier 2 perfectionnement ou du cahier remédiation. Soit vous décidez vous-même en fonction des enfants, soit vous leur laissez le choix.
      Tenez-moi au courant s’il vous plait
      Bien cordialement
      Danièle Dumont

      1. Bonjour et MERCI de votre réponse si précise et ciblée !
        Je commence le programme à réception de vos ouvrages (j’habite en Guyane, il y a un petit délais…).
        Autre question – car nous sommes plusieurs à avoir cité votre méthode lors d’une animation pédagogique au cours de laquelle nous faisions tous le constat de cette difficulté de réapprendre à des élèves de cycle 3 – un Rectorat peut-t-il vous inviter à mettre en place une formation dans le cadre du plan de formation des enseignants ? Vous déplaceriez-vous en Guyane ?
        Merci !
        Très cordialement,
        Cécile

        1. Je crois, Cécile, ne pas voir répondu à votre dernier message. Oui, le Rectorat peut prévoir de me faire venir. Je me déplace volontiers (je pars ce jeudi pour une semaine sur l’île de la Réunion)
          A votre disposition donc
          Très cordialement

  11. Bonjour,

    J’ai des grande section et je me demande comment faire l’apprentissage de l’écriture. J’ai lu votre livre. Avant de passer au lignage 3 mm sur cahier, que conseillez vous ? tracé des lettres dans sable, ardoise, feuille unie ?
    Cordialement
    Kempf Alexia

    1. Bonjour,
      Si les enfants ont suivi la méthode telle que je l’enseigne, il leur suffit de faire des exercices de prise de contact avec le lignage que vous trouvez en page 200 du Geste d’écriture édition 2016, en page de gauche du cahier 3 de maternelle (Écriture courante), en premières pages du cahier 1 d’élémentaire (apprentissage). L’écriture dans le sable n’est pas souhaitable, elle oblige à lever le coude, c’est à dire à faire l’inverse de ce qui est demandé aux enfants pour écrire.
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *