stylo

Accueil/"%s" stylo

Un deuxième BILLET DU 1er JUIN – Crayons et stylos

Pourquoi un deuxième billet ce premier juin ?

Parce que revient régulièrement, comme le monstre du Loch Ness, la question de la tenue et du maniement du crayon.  Celle-ci est assez régulièrement liée à la question du choix du stylo.

J’ai rapatrié ces jours-ci sur mon site la plupart des articles concernant la tenue et le maniement du crayon ainsi que le choix du stylo. Parmi les choix vous ne trouverez pas le critérium dit aussi porte-mine. En revanche, vous le trouverez toujours sous la rubrique : “le crayon et le stylo” mais sous l’intitulé “l’usage du porte-mine”  et non “le choix”

Pourquoi ?  et qu’elle importance cela a-t-il ?
Parce que cet outil scripteur est utilisé par certaines personnes comme un moyen d’éviter que l’enfant appuie c’est à dire, plus concrètement d’empêcher l’enfant d’appuyer : lorsque l’enfant appuie trop fort sur le papier, la mine casse.  En fait il ne s’agit pas de lui apprendre à faire mais au contraire de le contraindre à ne pas faire.

Il est bien évident que nous ne préconiserons jamais ce type de dressage, car c’est bien là un dressage comparable à l’exploitation du réflexe pavlovien.

C’est d’ailleurs à cause du stress provoqué par cette situation de dressage que j’ai connu l’existence de cette pratique il y a déjà un certain nombre d’années. J’ai en effet reçu un SOS d’une maman s’inquiétant du refus de son fils de faire sa rentrée de CE2. J’ai mis ici la partie écrite de nos échanges.

J’ai développé aussi la question du critérium dans Le geste d’écriture Edition 2016, page 237.

Ce thème vous intéresse ? Merci de ne pas recopier ni plagier cet article, pas plus que tous ceux du site ou le contenu de mes publications en librairie ou sur la toile. En revanche c’est avec plaisir que j’apprendrai  que vous avez mis un lien sur votre site. 

 

Par |2020-06-01T20:39:02+02:001 juin 2020|Commentaires fermés sur Un deuxième BILLET DU 1er JUIN – Crayons et stylos

Choisir un stylo-plume

Au début du CP l’enfant écrit au crayon. Son habileté s’affinant il passe bientôt au stylo. Stylo-bille ou stylo-plume ? Selon les enseignants le choix peut être laissé ou être imposé. Une fois choisie la nature du stylo, il faut choisir (suite…)
Par |2020-05-28T19:34:32+02:0028 février 2019|Commentaires fermés sur Choisir un stylo-plume

Le problème des écrans

J’ai consacré sur ce site différents articles aux aléas et avatars de la tenue et du maniement du crayon.

La question de la tonicité de l’index  ayant émergé de nouveau, je me rends compte que je n’ai pas mis sur ce site de lien vers le billet que le Huffpost m’a demandé sur le sujet il y a quelques temps au sujet de la question de l’usage des écrans et claviers. Voilà donc qui est réparé. ci-dessous.

https://www.huffingtonpost.fr/author/daniele-dumont/

J’en avais déjà dit quelques mots lors d’une interview de Margaux Duguet, journaliste à FranceTV quelque jours plus tôt sur le même sujet. J’y soulignais non seulement le problème de l’hyperlaxité du pouce – qui ne se fixe pas dans la position pliée -, et de l’index qui n’arrive plus à bloquer le crayon, mais aussi le fait que produire une lettre en tapant sur des touches est un geste unique tandis que l’écrire de sa main impose une anticipation pour la lier à son environnement. Par exemple le b de bol et de bel ne sont pas identiques ; le l de ces deux mêmes mots ne sont pas identiques non plus.

Cette anticipation nécessite une “gymnastique neuronale” qui ne peut être que bénéfique au fonctionnement du cerveau.

 

 

Par |2020-03-20T17:56:33+01:0027 avril 2018|0 commentaire