Madame la Fouine

Elles me sont souvent demandées. Depuis leur publication en 1999, la vie a régulièrement  rempli mon agenda. Les comptines pour apprendre à écrire n’étaient donc pas encore revenues sur le site après sa restructuration. Les revoici.

Elles sont surtout destinées à étayer par la frappe du tempo dans les mains ou sur la table l’encodage de la régularité des espaces de l’écriture. Mais pas seulement…

Madame La Fouine, est l’occasion d’ajuster le contact du pouce contre le côté du majeur.

Quelle ne fut pas mon émotion lorsqu’il y a quelques années, des PS d’une école de l’OSUI, Office scolaire et universitaire international (OSUI) émanation de la MLF m’ont fait la surprise de m’accueillir en chantant (suite…)

Par |2022-12-01T18:52:31+01:001 décembre 2022|0 commentaire

Une carte cadeau en méthode Dumont – Le sapin de Noël

Bientôt les vacances ! Encore quelques jours pour confectionner des cartes cadeaux de dernière minute ou des cartons de menu qui raviront les invités.
Quelques idées méthode Dumont pour les confectionner. Leur particularité  ? Saisir l’occasion de chaque étape pour renforcer l’apprentissage de l’écriture sans en avoir l’air.    (suite…)

Par |2022-12-09T08:11:04+01:0019 décembre 2021|0 commentaire

S’entraîner à tracer l’écriture ?

@EcritureDumont @EditionsHatier #Reapprendre_Ecrire  #Apprendre_Ecrire #GesteEcriture #Cycle2 #Rep  #Rep+ #Ecriture

La proximité entre graphisme et écriture alimente des questionnements auxquels il est tentant de répondre par une série d’astuces, de trucs, de ficelles, ce qui laisse croire que l’apprentissage de l’écriture ne repose sur aucune méthode, chaque enseignant laissant au suivant le soin de faire en sorte que l’enfant écrive bien (et, pour les plus exigeants, tienne son crayon correctement). Tout cela est mal vécu par les uns qui se sentent ou se croient reproché de “n’avoir rien fait”  et les autres qui se sentent ou se croient reproché d’être trop exigeants.
Et puis il y a ceux qui trouvent que tout cela n’a pas d’importance.

L’idée circule aussi en effet qu’il n’y a qu’en France que l’on se préoccupe d’apprendre à écrire correctement.”  Dans les pays anglophones on laisse les enfants écrire à leur façon. Il y a bien d’autres choses à faire en classe que de faire faire de l’écriture.”  C’est sur cette remarque d’une participante qu’a commencé une formation d’une journée que j’ai donnée tout récemment à des enseignants de cycle 2 en REP +. Dans certains secteurs, le désespoir des enseignants face aux difficultés des élèves est en effet tel que, sans même s’en rendre compte, ils baissent les bras d’emblée. Ce n’est pourtant ni le courage qui leur manque, ni les gestes professionnels, ni les qualités pédagogiques, ni l’implication ni le désir et la volonté d’aider le plus possible les enfants qui leur sont confiés.

Pour cette formation, nous avons donc dès le début observé ce qu’un enfant de CP avait compris de l’écriture à la fin de l’année scolaire : il avait compris qu’il s’agissait de reproduire les tracés, de les mettre bien en place sans en oublier, de bien commencer les lettres sur la ligne, d’aller jusqu’au bout de la ligne. Quid de l’écriture dans toutes ces connaissances ?  A l’inverse de  ce que l’on doit attendre d’une séance d’écriture cet enfant en était en juin de la classe de CP à s’appliquer à bien reproduire des tracés. Vu sous cet angle effectivement il y a autre chose à faire en CP. Et pourtant l’écriture est le support par excellence de l’acquisiion de tous les savoirs.

Merci à cette enseignante qui a pointé le problème dès la 1re minute puis a compris au fil de la formation que je proposais une méthode qui lie intimement la sémantique et la technique ( ce que porte en elle la définition de l’expression “le geste d’écriture”).    Merci à tous les participants pour l’intérêt porté à cette formation. Les questions posées tout au long de ces quelques heures ont montré à quel point la formation à l’enseignement de l’écriture est importante.

Plus question désormais de confondre avec « l’entraînement à tracer des traits » comme les lieux communs pourraient le laisser croire🙂 C’est justement parce qu’il y a beaucoup d’autres choses à faire en classe qu’un enseignement efficace de l’écriture est indispensable. Merci à tous pour leur implication dans la démarche.
Peut-être serez-vous intéressé.e aussi par cet article   Synthèse de conférence
Par |2021-12-14T00:35:38+01:004 décembre 2021|0 commentaire

La relation entre graphisme et écriture à l’occasion de la conférence du 24 novembre 2021 à Nancy

C’est avec grand plaisir que j’ai donné ce mercredi 24 novembre une conférence organisée par l’ Atelier Canopé 54 de Nancy. J’en remercie chaleureusement le directeur et toute l’équipe.

Une fois n’est pas coutume, je  ne publie que rarement mes conférences, j’en donnerai ici une brève synthèse. C’est qu’une question d’importance a été réactivée après la conférence : celle du graphisme dont une partie avait fait l’objet de (suite…)

Par |2021-11-27T09:54:27+01:0026 novembre 2021|2 Commentaires

Un coffret de jeux pour accompagner le geste d’écriture

Pour accompagner l’apprentissage de l’écriture avec tout ce qu’il induit, un coffret sort  ces jours-ci.  C’est ici 

Reconnaître les lettres, respecter les consignes, s’entraider, patienter, se regrouper… Tout ce qui fait de l’écriture un acte social est en germe dans ce coffret.
A vous de le faire fructifier
Retrouvez-moi aussi sur le groupe FaceBook    Le geste d’écriture Méthode Dumont par Danièle Dumont 

#ApprendreEcrireLettresCursives  #GesteEcritureMethodeDumont  #socialisation  #ApprendreRéapprendreAEcrire

Par |2021-11-02T18:39:37+01:002 novembre 2021|Commentaires fermés sur Un coffret de jeux pour accompagner le geste d’écriture

LE ROULEAU – Réponse aux questions – DIX MINUTES PAR JOUR POUR COMPRENDRE LA FORMATION DES LETTRES

Objectif : Faire comprendre au lecteur la façon dont se forment les lettres pour un enseignement optimum de l’écriture cursive latine.

REPONSES AUX QUESTIONS DE LA LEÇON 5   –  1ère série

Contrairement aux apparences, les lettres sont composées d’un nombre de formes très réduit. La compréhension de leur formation en facilite l’enseignement et de là en facilite l’apprentissage.  N’hésitez pas à suivre cette série sur la formation des lettres.
Les vacances d’été sont finies. Le premier trimestre a permis à chacun et chacune de reprendre ses marques. Il est temps pour moi de reprendre le cours de cette série  Dix minutes par jour.

Résumé de la leçon 5 :

Nous y avons rappelé l’existence de deux unités de mouvement. Nous avons vu comment amener en classe le geste du rouleau et nous avons compris que toute lettre qui comporte une forme de (suite…)

Par |2021-10-31T21:31:42+01:0031 octobre 2021|Commentaires fermés sur LE ROULEAU – Réponse aux questions – DIX MINUTES PAR JOUR POUR COMPRENDRE LA FORMATION DES LETTRES

Vingt cinq ans déjà ! comme le temps passe.

Voilà 25 ans d’ici quelques jours que je recevais une réponse de Madame la Ministre au dossier « Pour une méthode de préapprentissage de l’écriture à l’école maternelle ; ses raisons d’être ; son impact » que je lui avais adressé.
La question de la posture, de la position de la feuille, des outils scripteurs a été directement épinglée de suite mais, alors que la différence entre dessin, graphisme et écriture l’a été aussi, celle de la forme est passée par le détour d’une mise au concours qui a bloqué l’évolution de la pédagogie de l’écriture en ce qui concerne l’approche de la forme des lettres.
Il a fallu attendre les recommandations de 2006 pour que la progression de l’apprentissage de la forme des lettres soit ( plus ou moins ) adoptée. « Plus ou moins » car ma recherche universitaire sur ce plan là démarrait et l’introduction par les rédacteurs de la notion de familles de lettres dans l’adoption de mes propositions à ouvert la porte à certaines incompréhensions qui perdurent.

L’adoption du processus de création des formes et du processus de formation des lettres par les programmes et leurs recommandations ces dernières années offre un guide à l’enseignant pour aborder l’enseignement de l’écriture de façon rationnelle.

Il reste à ce sujet à faire comprendre l’importance du concept de geste d’écriture face à sa déformation « le geste de l’écriture » (qui peut aussi signifier autre chose ) ou son autre déformation « les gestes de l’écriture » (qui ignore tout autant sinon plus l’intérêt du concept de « geste d’écriture » dont vous pouvez lire la définition en survolant l’expression).

Il reste aussi beaucoup à faire du côté de la double différenciation et de la transversalité, mais ce sera l’objet d’un autre billet.

Par |2021-10-23T22:13:22+02:0023 octobre 2021|Commentaires fermés sur Vingt cinq ans déjà ! comme le temps passe.

LA TAILLE DES CAPITALES et des autres lettres

Le nom de capitales est communément réservé aux lettres majuscules typographiques pour les distinguer des majuscules cursives.

Sauf pour des raisons d'exception, les capitales (d'imprimerie) et les majuscules (cursives) sont de la même taille.

Capitales et majuscules cursives.

L’orthographe veut que la première lettre des phrases et la première lettre des noms propres soient majuscules, c’est à dire (suite…)

Par |2021-11-09T18:30:54+01:008 septembre 2021|Commentaires fermés sur LA TAILLE DES CAPITALES et des autres lettres

Titre

Aller en haut