tremblement

Accueil/"%s" tremblement

Tous à vos télés sur France 5 mardi 9 novembre à 20 h 55

Vous vous intéressez aux avancées de la science en ce qui concerne les pathologies du cerveau ? Mardi 9 novembre, tous à vos télés sur France 5 à 20 h 55 , Marina Carrère d’Encausse y présente un documentaire, Réparer le cerveau, la chance d’une nouvelle vie.  Il s’agira entre autres du tremblement essentiel dont je vous ai déjà parlé dans un billet précédent.

En guise d’introduction, et pour vous sensibiliser à ce problème qui touche 300 000 personnes en France, je vous propose ces quelques lignes.

« Eh bien pour quelqu’un qui se préoccupe de rééduquer l’écriture et de montrer comment l’enseigner… !   J’écris mieux qu’elle » « Pour quelqu’un qui nous apprend à tenir le crayon, vous avez une drôle de façon de vous servir d’une cuiller ! » « Elle est montée sur ressorts, à peine assise, déjà debout et elle n’aura rien mangé ! »

C’est là un petit extrait du florilège de ce que j’ai pu entendre de personnes qui, pourtant, me côtoyaient.
En France, une personne sur 200 est atteinte de cette maladie neurologique nommée tremblement essentiel. Toutes composent, comme moi, avec leur tremblement : surtout éviter qu’il se voie sinon on s’expose à recevoir des observations du style « ne vous énervez pas comme ça ! » alors que vous installez calmement vos panneaux d’exposition.

J’avancerais – mais cette remarque n’engage que moi – que les personnes âgées bénéficient sans doute d’un regard plus clément, le tremblement étant alors attribué à l’âge.

Pour les enfants chez qui le tremblement ne se remarque qu’à l’écriture sauf quand on les presse, pas de bientraitance non plus dans bien des cas : «  Applique-toi ! Fais un effort !». Ils ne sont pas maltraités, non, simplement leur spécificité n’est pas prise en compte.

Plus ou moins visible, toujours physiquement et socialement gênant, parfois handicapant, très handicapant même, le tremblement essentiel est peu connu. Le stress en augmente l’intensité. C’est vrai que lorsqu’on répond à la personne qui vous accompagne alors que c’est vous qui venez de poser une question, comment ne pas lire dans le regard qu’on vous jette qu’on vous prend pour une déficiente intellectuelle ou une alcoolique. Du coup comment ne pas stresser.

Pour en savoir plus sur cette pathologie (et, peut-être, porter un regard nouveau sur votre collègue bizarre qui fuit les invitations aux repas, peut-être aussi pour vous demander si le petit CP qui s’accroche désespérément à son crayon et tremble lorsque vous le pressez peut éventuellement en être atteint), rendez-vous sur https://www.aptes.org/tremblement-essentiel/

N’oubliez pas le reportage mardi soir.

#ecriture #stress #EcritureCp #ApprendreEtReapprendreAEcrire #MethodeDumont #reeduquerEcriture #leGesteDEcriture

Vous êtes enseignants, ergothérapeutes, psychomotriciens, orthophoniste, kinésithérapeutes, retrouvons-nous aussi sur Facebook 

Par |2021-11-07T14:43:45+01:006 novembre 2021|Commentaires fermés sur Tous à vos télés sur France 5 mardi 9 novembre à 20 h 55

Peu connu mais bien gênants : les tremblements essentiels

En préparant une nouvelle conférence – renouveau oblige après cette période difficile – j’ai pointé une difficulté peu connue et pourtant handicapante pour ceux qui en sont victimes.

Leur écriture est sujette à de petits tremblements presqu’imperceptibles mais souvent suffisants tout de même pour susciter des remarques récurrentes. « Applique-toi ! » lit-on en boucle sur les cahiers des enfants qui en souffrent. (suite…)

Par |2021-11-09T18:24:34+01:0028 septembre 2021|Commentaires fermés sur Peu connu mais bien gênants : les tremblements essentiels