Archives par mot-clé : enfant gaucher

L’utilisation des ciseaux par un gaucher

Une question qui peut intéresser tous les enseignants vient des m’être posée :   J’ai assisté la semaine dernière à votre formation à la faculté des sciences de Montpellier. Je vous remercie pour cette intervention, je continue ma réflexion sur l’écriture cursive en maternelle. Je me demandais si vous aviez un avis concernant l’utilisation des ciseaux par les gauchers. Deux pistes existent, soit on considère qu’il faut donner l’outil adapté, ciseaux de gaucher, à l’enfant dans l’esprit du respect des différences, soit, comme me le disait une collègue gauchère, « dans la vie on ne trouve que des ciseaux de droitier, donc autant apprendre avec un outil non dédié dès le départ. Tous les ans je me pose la même question, en attendant je laisse le choix à mes élèves. Qu’en pensez-vous ? En vous remerciant pour votre éclairage, je vous salue très cordialement,

Voici ma réponse :

Pour qu’une paire de ciseaux coupe, le mouvement des doigts doit rapprocher les lames. La difficulté consiste à les mouvoir de façon efficace.

À mon avis votre façon de gérer la question est la plus légitime. En effet, d’une part les différences doivent être respectées, d’autre part on trouve peu de ciseaux de gauchers « dans la vie courante ». Laisser l’enfant choisir me semble donc bien ; cela dit cette proposition recouvre plusieurs réalités :

1) – laisser à l’enfant le choix d’utiliser une paire de ciseaux de gaucher, donc de sa main gauche

2) – laisser à l’enfant le choix d’utiliser une paire de ciseaux de droitier de sa main droite 

3) – laisser à l’enfant le choix d’utiliser une paire de ciseaux de droitier de sa main gauche 

Pour que l’enfant ne se trouve pas empêché de couper correctement faute de paires de ciseaux adaptées, je dirais que le choix laissé à l’enfant se situe préférentiellement entre la 2ème et la 3ème possibilité, l’une et l’autre concernant l’utilisation d’une paire de ciseaux de droitier. À mon avis, ce choix va dépendre du taux d’ambidextrie de l’enfant :

– Sans trop de maladresse de la main droite (taux d’ambidextrie forte) il choisira la 2ème solution : utiliser de sa main droite une paire de ciseaux de droitier. 

– Avec un taux d’ambidextrie plus faible, il choisira la 3ème : utiliser de sa main gauche une paire de ciseaux de droitier, il lui faudra alors mobiliser ses doigts de telle façon qu’ils rapprochent les deux lames. Cela demandera un certain entraînement.

Plus que de lui expliquer, il me semble que le mieux est  de le laisser tâtonner.