Foire aux questions

! Boutique

Où mettre le mot de passe qui donne accès à la police ?

La police est transmise en pièce jointe au mail qui vous informe de la livraison de votre commande. Ouvrez la pièce jointe puis cliquez ici (voir la flèche rouge) pour la police grasse et à côté pour la police maigre. Une fenêtre s'ouvre et vous demande le mot de passe. [caption id="attachment_6406" align="alignleft" width="474"] Où entrer le mot de passe ?[/caption]

Quelle est la meilleure taille pour utiliser la Cursive Dumont maternelle ?

Pour une utilisation correcte en situation d’écriture, la taille 28 est conseillée pour correspondre à un lignage seyes 3 mm. Une taille supérieure demande un effort trop grand aux enfants pour accéder en haut du lignage d'un mouvement des doigts.  

Les lettres ne s’attachent pas sous Word 2007

Les versions 2007 et antérieures de Word ne comportent pas de variantes contextuelles. Elles ne permettent donc pas le fonctionnement de la police Cursive Dumont maternelle.

L’onglet « variantes contextuelles » ne peut pas s’activer sous Word 2010 et versions suivantes

Si les lettres ne sont pas liées avec Word 2010, Word 2013,  Word 2016 et que les variantes contextuelles ne puissent pas être activées, c'est que le fichier a été ouvert par défaut en mode de compatibilité avec Word 2007 ou antérieur ou qu'il a été enregistré sous l'un de ces formats. Il faut alors d'abord activer Fichier => information => convertir pour changer le document Word 2007 en Word 2016, 2013 ou 2010. Une fois passé en format Word 2016, 2013 ou 2010 les variantes peuvent être activées.

Les lettres ne s’attachent pas sous Word 2010 et suivantes.

Voici comment activer les variantes contextuelles dans Word 2010 et versions suivantes : 1 - Cliquer sur la petite flèche située en bas tout à droite de l'onglet "police" 2 - Dans la fenêtre qui s'ouvre, choisir l'onglet "paramètres avancés" 3 - Cliquer sur la coche "Utiliser les variantes contextuelles". Cliquez sur l'onglet "par défaut", sinon cette manipulation sera à faire pour chaque nouveau document.

Déroulement d'une séance

Comment se déroule une séance de rééducation en écriture ?

S’il s’agit d’un enfant, en début de séance le rééducateur le  reçoit avec ses parents : instant bref où est repérée l'évolution objective (écriture des cahiers de classe) et subjective (avis des parents, de l'enseignant aux dires des parents et de l'enfant, et avis de l'enfant lui-même). Le rééducateur observe tout d'abord l'écriture actuelle. Il observe ensuite l'écriture des débuts puis son évolution (il aura pris soin de demander d’apporter les échantillons d’écriture nécessaires). Enfin, il regarde l'enfant (ou l'adulte) écrire. Cet ensemble d'observations lui permet de comprendre la problématique et de prévoir une stratégie de remédiation adaptée aux troubles de l'écriture qu'il aura constatés. Il l'ajustera au fur et à mesure au cours de chaque séance et en fonction des progrès d'une séance à l'autre. La rééducation de l'écriture commence dès la 1ère séance. J'ai par habitude de conseiller aux professionnels que j'ai formé(e)s de ne rédiger un bilan à remettre aux parents que s'il est expressément demandé. Alors que la consignation au dossier de toutes les observations est indispensable, la rédaction d’un bilan à destination des parents n’est d'aucune utilité immédiate. Si un bilan se révèle nécessaire en cours de rééducation graphique, les observations du moment s’ajouteront aux observations initiales et à la progression de la rééducation. Le rééducateur en écriture procède à un test de latéralité s'il s'avère nécessaire. Le rééducateur en écriture n'est pas un répétiteur, il n'est donc pas là pour faire écrire et réécrire mais pour construire au cours de chaque séance la stratégie de remédiation qui fera progresser. Il donne donc des exercices quotidiens à faire entre les séances. C'est sur l'aboutissement de ces exercices qu'il construit la séance suivante guidé par les observations qu'il a faites au début. Il s’ensuit qu’une séance de rééducation de l'écriture ne peut pas être préparée à l’avance et que l’espacement des séances sera fonction de l’évaluation du temps nécessaire pour que les exercices fassent effet.

Eviter une mauvaise écriture ou y remédier

Comment éviter l’installation d’une mauvaise écriture ? Comme faire pour y remédier ?

Pour éviter que s'installent de mauvaises habitudes, un enseignement rationnel du geste d'écriture est souhaitable dès la maternelle. Au sortir de la maternelle, les enfants ainsi formés manient correctement le crayon ; ils ont une écriture fluide aux dimensions et espaces réguliers ; ils tiennent la ligne même sans lignage. Ils n’ont pas forcément vu toutes les lettres mais leur écriture est de qualité et les formes de base et dérivées sont connues. Ils apprendront donc facilement les lettres qui viendraient à leur manquer. Cet enseignement se poursuivra au CP. Il commencera au CP si ça n’a pas été fait avant. Les cahiers d'écriture que j'ai publiés aux éditions Hatier sont un bon support d’apprentissage tant en maternelle qu’en élémentaire. On pourra parfaire les acquis du cahier 1 apprentissage de CP avec le cahier 2 perfectionnement. En cas de besoin on pourra utiliser le cahier Remédiation en aide personnalisée. On gagne à faire appel au plus tôt à un rééducateur/une rééducatrice en écriture si nécessaire. Sans pour autant qu’ils cherchent à se substituer à l’enseignant les parents peuvent veiller à quelques détails qui ont leur importance : la tenue du stylo, le choix du stylo, la position du cahier...

Formation

Comment devient-on rééducateur en écriture ?

La rééducation spécifique de l'écriture demande une formation à part entière. On y apprend à observer l'écriture, à en comprendre le fonctionnement, à traiter la cause du problème. Autrement dit, on y apprend d'abord voir l’écriture pour comprendre le geste d'écriture dans son ensemble et être capable d’analyser le fonctionnement de l'écriture à traiter. C'est ensuite qu'on y apprend à rééduquer. Ainsi, tandis qu’on risque d’attribuer une ligne mal tenue à une mauvaise volonté de l'enfant à qui on dit depuis longtemps "tiens ta ligne !", le rééducateur pourra y voir, selon les cas : *une mauvaise position de la main qui cache l'écriture, l'enfant ne voit donc pas la ligne, * un soulèvement du poignet qui rend instable le contact du stylo avec le papier, * un mauvais maniement du crayon qui induit directement cette mauvaise tenue de ligne car il nécessiterait un énorme effort permanent pour rectifier la trajectoire, * un cahier placé trop droit et trop près du corps, des coudes trop écartés, * des troubles visuels (qui ne seront pas de son ressort), * une difficulté de lecture (qui ne sera pas de son ressort). Autant de cas qui nécessitent une remédiation différente, voire l'intervention d'un autre professionnel. Par exemple, si le rééducateur soupçonne des troubles visuels, il suggèrera de consulter aussi un orthoptiste via un ophtalmologiste. S'il constate, sauf en début CP, que l'enfant tient sa ligne lorsqu'il écrit un texte connu et ne la tient plus lorsqu'il est obligé de recopier un texte, il pourra suggérer de consulter aussi un orthophoniste qui vérifiera les compétences en lecture.

Nombre de séances

Combien faut-il compter de séances ?

La mise en relation permanente des causes et des effets et une réflexion suivie sur le geste graphique de l’intéressé permet un nombre réduit de séances. Hors cas pathologique sévère - qui nécessite par ailleurs une prise en charge par un autre professionnel - on compte en moyenne 4 à 6 séances. Une rééducation bien conduite et normalement suivie donne des résultats significatifs dès la 3ème séance. Généralement les cas de graves dysfonctionnements (comme les troubles neuro-moteurs par exemple) n’arrivent pas au rééducateur en écriture puisqu’ils sont pris en charge directement par les professionnels qui interviennent dans le domaine concerné et traitent donc d’autres problèmes avant que soit envisagée la rééducation graphique.

Position cahier

Le cahier doit-il être placé très droit ou un peu incliné ?

Pour un meilleur confort, le cahier doit être légèrement incliné vers la gauche pour le droitier, vers la droite pour le gaucher. En effet, lorsque le cahier est incliné, il est plus ou moins dans l’axe de l’avant-bras ce qui permet de placer la main tout naturellement dans le prolongement de l’avant-bras. Les muscles du bras sont alors en position de repos. En pliant et dépliant les doigts ont trace des lettres verticales. Dans le cas contraire – c’est-à-dire lorsque le cahier est placé bien droit sur la table – il faut tordre plus ou moins le poignet et soit contorsionner légèrement la main pour pousser le stylo avec son pouce pour que les lettres soient droites, soit écrire d’un mouvement du poignet au lieu d’un mouvement des doigts. Tout cela est plus fatiguant.

Le cahier doit-il être déporté vers la gauche ou vers la droite ?

C’est une question de confort personnel. La réponse est donc individuelle. Elle est liée à la latéralité de la main mais aussi à la latéralité de l’œil (ce ne sont pas forcément les mêmes).

Le cahier doit-il être avancé sur la table ou placé au bord de la table ?

Pour un meilleur confort, le cahier doit être plus ou moins avancé sur la table. Cela permet un appui plus solide de l’avant-bras. Pour les gauchers le cahier doit être un peu plus avancé encore de façon à ce que leur bras ne bloque pas contre leur corps pour aller au bout de la ligne.

Réglures cahiers

Les rails sont-ils plus facilement utilisables que les rayures Seyes ?

Mon enfant n’arrive pas à écrire entre les lignes. Ne vaudrait-il pas mieux lui acheter un cahier avec un rail pour les petites lettres et un trait pour les grandes lettres plutôt que les réglures traditionnelles ? Les réglures traditionnelles, dites rayures Seyes, ont l’avantage de dissocier clairement la dimension des lettres : les petites lettres (a, e, i etc.) dans le 1er interligne, t et d jusqu’en haut du 2ème ou débordant un peu dans le 3ème, au choix, les lettres à grandes boucles (l, b etc.) jusqu’en haut du 3ème. Sous la ligne p et q vont jusqu’en bas du 2ème interligne ou un peu plus bas, au choix, les autres lettres descendent jusqu’au 3ème interligne. Si on utilise seulement un rail et un trait au-dessus, alors l’enfant n’a plus de repères pour arrêter les lettres t et d, il les monte comme les l, b, h etc. ou ls arrête au hasard. De plus, les rails sont souvent très écartés. Ils obligent donc à tracer des lettres de grande taille ; certains enfant peuvent avoir du mal à déplier leurs doigts pour aller jusqu’en haut. Cela risque de les inciter à écrire d’un mouvement de l’épaule au lieu d’un mouvement des doigts ce qui, à la longue, sera fatiguant.

 

56 réflexions au sujet de « Foire aux questions »

    1. Bonjour,
      Effectivement Open Office ne gère pas les variantes contextuelles. (Cf la description du produit) En revanche, Libre office les gère. Vous pouvez télécharger gratuitement ce programme.
      Cordialement

  1. Bonsoir
    Je suis enseignante en GS CP. Aussi, j’utilise votre police de caractères aussi bien en GS qu’en CP.
    Mais, j’aimerais faire écrire les majuscules cursives à mes élèves de CP… Or, je n’arrive pas à trouver une police de caractères majuscule cursive qui s’attache correctement à votre magnifique polices de caractères cursives minuscules…
    Avez-vous l’intention de développer la police de caractères majuscules cursives ? Si oui, j’achète tout de suite !
    Merci pour tout, car j’utilise votre méthode depuis près de 10 ans et l’écriture de mes élèves est magnifique, grâce à vous !

    1. Bonjour Marie
      et merci pour votre message.
      Nous avions prévu de faire les majuscules cursives. Vincent ayant quitté le projet à la fin de la promotion via ulule, je me retrouve seule à faire face. En l’état actuel des choses, je ne suis pas en mesure de dire quand elles seront prêtes.
      Je suis toujours ravie de lire des témoignages de belle réussite.
      (Avez-vous lu la dernière édition du Geste d’écriture et le cahier Le loup pour les GS ? )

      Bonne continuation !

    2. Bonsoir,
      Sur le site écolepetitesection, vous avez écris ceci le 27/08/2016:
      « Dans le cadre de la méthode, la peinture à doigt sert à positionner la main dans l’axe de l’avant-bras. Elle se fait exclusivement sous forme de petits traits qui descendent. Le poignet est en contact avec la table ou la feuille selon où se trouve le trait à produire.

      L’exercice sert à tenter de contrecarrer deux tendances dommageables à un bon maniement de crayon : placer la main sur le chant, c’est à dire sur le côté, soulever le bras (ou uniquement le poignet) (Il ne faut pas non plus que la main soit trop à plat, c’est à dire que le pouce touche la feuille). »

      Voici mes questions à ce sujet:
      Le pouce doit-il toucher la feuille lors de la peinture à doigt?
      Est-il judicieux de proposer de la peinture à doigt sur un chevalet (plan vertical)? Ou est-ce que la position de la main ne serait pas correcte?
      Merci de votre réponse.

      1. Bonjour Marie,
        Le pouce doit-il toucher la feuille lors de la peinture à doigt?
        Si la face latérale externe de l’extrémité du pouce touche la feuille la position est plus confortable que si le pouce ne touche pas du tout. En revanche lorsque l’ensemble du pouce touche la feuille, la main est posée trop à plat, il faut donc soulever un peu le côté de la main (le côté gauche pour la main droite, le côté droit pour la main gauche) pour avoir à la fois la meilleur efficacité et le meilleur confort.
        Donc le mieux est que le côté du pouce (vers l’ongle) touche un peu la feuille. Laissons d’abord faire l’enfant. Regardons. Ensuite, si nécessaire, disons-lui de soulever un peu sa main « comme ça » en lui montrant.

        Est-il judicieux de proposer de la peinture à doigt sur un chevalet (plan vertical)? Ou est-ce que la position de la main ne serait pas correcte?
        Plus le chevalet est vertical, plus la position du bras diffère de la position à l’horizontale et moins l’exercice de la peinture à doigt participera de l’apprentissage de la position de la main dans le maniement du crayon.

  2. Bonsoir,

    Je viens de télécharger votre police, je suis sous Word 2016 et pourtant les lettres ne s’attachent pas. Comment activer les variantes ?
    Merci de votre réponse

    1. Bonjour Corinne,
      Avez-vous suivi les consignes qui accompagnent la licence ? (Elles se trouve aussi dans la boutique) Si oui vous avez dû ouvrir un fichier créé sous word 2007. Réengistrez votre fichier sous word 2016 et réessayez.
      Bien cordialement
      Danièle Dumont

  3. Bonjour,
    Je me décidais enfin à acheter votre police qui me paraît désormais indispensable à ma pratique,et là, ô tristesse, je constate en lisant la notice d’utilisation qu’Open Office n’apparaît pas dans les logiciels compatibles.
    Envisagez-vous de permettre cela ?
    Très bientôt j’espère, cela me semble inévitable !
    Mille merci pour votre travail.

    1. Bonjour Luz,
      la possibilité d’utiliser les variantes contextuelles dépend du créateur et du diffuseur du logiciel Open Office ou autre.
      Donc je suis dans l’impossibilité de vous répondre. En revanche libre Office les utilise.
      Bien cordialement
      Danièle Dumont

  4. Bonsoir,
    j’ai acheté votre police il y a plusieurs mois et tout allait bien.
    Depuis j’ai mis à jour mon Mac et depuis je ne sais plus l’utiliser avec Power point 2O11 car je ne trouve pas « les variantes contextuelles ».
    Que dois-je faire???
    Merci pour votre réponse
    Bien à vous
    Emilie

    1. Bonsoir
      Power-Point n’utilise pas les variantes contextuelles.
      La solution est complexe sans être compliquée. Vous écrivez avec votre traitement de texte habituel. Vous récupérez le texte en capture d’écran. Vous ouvrez votre capture d’écran avec votre logiciel de traitement d’image et vous récupérez vos images pour les transporter sous power-point.

      Bien cordialement

  5. Bonjour,
    je suis professeur des écoles en GS de maternelle.
    Mes collègues utilisent un fichier d’écriture « écrit lettres » Access édition. Ce fichier ne préconisent pas les même catégorisation de lettre que votre méthode. Par exemple, il décrit les lettres rondes comme des lettres à « crête ». La crête étant un tracé partant de l’interligne du bas montant en arrondi jusqu’à l’interligne suivante, revenant sur ses pas. La crête permet une liaison entre les lettres sans lever de crayon. Tout le fichier d’ailleurs préconise de ne pas lever le crayon. Je ne sais qu’en penser…faut-il lever le crayon ? Ne pas le lever ? La crête ajoute-t-elle une difficulté ou au contraire sera-t-elle une aide à la liaison des lettres ?

    1. Bonsoir
      La crête en question impose une sorte de crochet en trait couvrant qui, comme tel, oblige à repasser sur un tracé déjà fait. A l’opposé, le lever de crayon avant les lettres rondes fait que le geste traverse virtuellement le futur rond pour venir se poser dans la trajectoire de la lettre qui précède.

      La crête que vous décrivez est peu favorable à une écriture fluide. Elle ne correspond pas à la logique du processus de création des formes et de formations des lettres (décrits dans Le geste d’écriture éditions 2015).

      Par ailleurs obligeant à repasser sur un tracé courbe déjà fait elle tend à renforcer l’anxiété.

      1. Bonjour Carinne,

        Effectivement bien qu’adepte du y commencé par une étrécie j’avais adopté le y en pont pour les cahiers car c’était celui qui était choisi par les enseignants. Ma thèse de doctorat m’a fait découvrir les arguments justifiant la préférence du y en étrécie sur le y en pont. je crois que les cahiers n’ont pas tous été modifiés. Vous trouverez l’explication ici https://www.youtube.com/watch?v=0Ax6XHxr8pQ et la réponse à votre questionnement dans les commentaires.
        Cordialement

  6. Bonsoir,
    Je suis professeur des écoles en GS de maternelle.
    J’ai revu toute ma progression d’écriture et la forme des lettres après la parution des programmes des 2015. (e=simple boucle, plus d’œilletons…)
    Je viens de finir la lecture du « geste d’écriture » et j’envisage d’utiliser le cahier d’écriture n°3 (et n° 2 si nécessaire).
    Ma question concerne la lettre y. Dans « le geste d’écriture », elle débute par une étrécie alors que dans les cahiers, elle commence par un pont.
    Envisagez-vous une modification dans les cahiers, auquel cas je patienterai avant de les commander?
    Cela pourrait être un détail concernant une lettre plutôt rare, mais elle est fréquente dans les prénoms!
    Comment figure-t-elle dans la police?
    Merci pour tout
    Cordialement
    Carine

  7. Bonjour,
    Je repose cette question, et désolée si vous y avez déjà répondu, mais je ne retrouve plus l’article où je l’ai postée !
    Je souhaite différencier les consonnes des voyelles par deux couleurs différentes, mais en faisant cela sur Libre office les lettres se détachent les unes des autres. Auriez-vous une solution ?
    Merci beaucoup de votre réponse ! Sylvie

    1. Bonjour,
      Oui j’ai dû y répondre mais je redonne la réponse ici. La Cursive Dumont maternelle est, comme son nom l’indique, une écriture cursive, c’est à dire dont les lettres se lient les unes aux autres selon le contexte contrairement à une écriture « en attaché » dont les lettres ont une forme figée. Si votre écriture est cursive (et non script) vous le constatez en comparant le b puis le n de « bon » et « bien ».
      Si vous écrivez une ligne de n vous ne ferez pas le même que celui du mot « bon ». C’est valable de façon plus ou moins perceptible pour toutes les lettres.
      La Cursive Dumont maternelle fonctionne comme l’écriture manuscrite cursive. Si vous dissociez les lettres (par un changement de couleur) elles vont se séparer car l’écriture n’est pas une juxtaposition de lettres (écriture « en attaché ») mais un continuum (écriture cursive).
      Bien cordialement

  8. Bonjour,
    Je n’arrive pas à faire les lignes sur la totalité de la page. Elles sont présentes sur un peu moins de la moitié en tapant 8 et un tiers avec 6. Je ne comprends pas à quel moment taper entrée … un petit coup de main serait sympathique.
    Merci d’avance

    1. Bonjour Camille,
      Je vois que vous avez trouvé la solution de votre problème. Je le laisse toutefois en ligne pour le cas où d’autres personnes auraient le même problème. Merci donc de l’avoir soulevé.
      Bien cordialement
      Danièle Dumont

  9. Bonjour,
    J’ai acheté le cahier de remediation collège et j’ai un souci je ne comprend ce qu’il faut faire dans les exercices de copie.
    Quelqu’un pourrait m’expliquer ?
    Merci

    1. Bonjour Sandra,
      Les exercices de copies se situent pages 26 à 29.
      Il s’agit de copie différée présentant deux niveaux de difficulté ( 1)les groupes de lettres ou les phrases à recopier sont sur une autre page du cahier mais assez facilement accessibles car il suffit de soulever un peu la feuille pour les voir ; 2) 1)les groupes de lettres ou les phrases à recopier sont sur une autre page du cahier mais difficilement accessibles car ils sont carrément sous la page ; il faut aller voir derrière pour les voir ). L’objectif est de faire travailler la mémoire de l’enfant pour qu’il puisse copier sans problème.
      Une série d’exercices complémentaires le font vérifier ce qu’il a écrit : il lui faut recopier ce qu’il a écrit puis aller vérifier avec le texte d’origine.
      Laissez-vous porter par les consignes. Elles sont déroutantes car inhabituelles, c’est ce qui vous a donné l’impression de ne pas les comprendre. Suivez-elles telles qu’elles sont proposées et vous vous rendrez compte que votre réaction était affective (ce qui est bien légitime) et qu’en réalité elles sont très faciles à comprendre.
      Je vous souhaite un bon mois d’août.
      Bien cordialement
      Danièle Dumont

      1. Merci pour votre réponse, si j’ai bien compris il faut copier un texte en faisant des aller-retour au texte d’origine et ensuite copier la première copie et vérifier? Oui ça me dérouté car je me demandais pourquoi copier une deuxième fois avec la première copie juste à côté.
        Cordialement

  10. Bonjour
    Je viens d’acheter votre police d’écriture qui me convient parfaitement. je l’utilise avec libre office et c’est parfait.
    J’ai également téléchargé « lignes » et là je n’arrive pas à avoir les lignes seyes , avec aucune touche…
    Peut-être que vous pourriez m’aider?
    Merci d’avance

  11. Bonsoir, j’aimerais utiliser votre police d ‘écriture sous activinspire mais les lettres ne s’attachent pas. Que dois-je faire?
    Cordialement,
    Sarah

  12. Bonjour,
    je suis très déçue car c’est après avoir acheté la police d’écriture que j’ai constaté qu’elle ne fonctionnait pas avec Word 2007.
    Avez vous une solution pour que les lettres soient liées?
    Merci

    1. Bonjour,
      Word 7 ne prend pas en charge des variantes contextuelles ; c’est indiqué dans les informations avant achat données dans la boutique.
      Je vous suggère de télécharger Libre office qui est un logiciel gratuit.
      Cordialement
      Danièle Dumont

  13. Bonjour
    J’ai téléchargé votre police d’écriture ainsi que la police « ligne » sur deux ordinateurs.
    Je travaille sous libre office.
    Sur un des ordinateurs les lettres s’attachent mais impossible d’avoir les lignes seyes; sur l’autre c’est le contraire j’ai bien les lignes mais les lettres ne s’attachent pas.
    Que dois-je faire? Je n’arrive pas à comprendre car j’ai procédé de la même façon.
    Merci d’avance pour votre réponse

      1. Bonsoir
        Oui j’ai essayé plusieurs jours de suite et rien n’y fait.
        J’ai des CP et j’aurai bien aimé leur mettre des textes avec votre police d’écriture sur des lignes seyes … Ce que je ne peux faire.
        Avez-vous une autre solution possible?
        Merci
        Cordialement

        1. Bonjour,
          je viens de ressayer, ça fonctionne bien. Avez-vous suivi les consignes données dans le boutique ? () Avez-vous vérifié que les variantes contextuelles étaient activées ?
          Cordialement
          Danièle Dumont

  14. Bonjour,
    J’ai acheté votre police l an dernier et l’ai beaucoup utilisée. Cependant, le disque dur de mon ordinateur a dû être remplacé et je n’ai pas retrouvé votre police dans ma sauvegarde. Puisqu’on peut l’utiliser 3 fois, ai-je un moyen de la retrouver (gardez vous des traces?) ou dois-je la racheter?
    Merci pour votre retour.

    1. Bonjour Karine,
      Il vous suffit de rechercher votre police dans votre messagerie et de procéder comme vous l’avez fait pour votre première utilisation.
      Cordialement
      Danièle Dumont

  15. Bonjour,

    Contributrice Ulule, j’ai reçu il y a quelques jours un mail m’indiquant que j’allais recevoir la police de caractère élémentaire dans ma boite mail.
    Je voulais savoir si vous aviez une idée de la date à laquelle je la recevrai ou si j’aurais déjà dû la recevoir et dans ce cas, comment faire pour l’obtenir ?
    J’ai pris soin de vérifier mes spams avant de vous écrire.

    Merci encore pour cette police que j’utilise tous les jours en classe depuis que je l’ai acquise.

    Cordialement
    Catherine

    1. Bonjour Catherine,

      Merci pour votre contribution.
      Je pense le faire ce week-end. Il y a environ 1000 contributeurs à satisfaire ; cela demande donc du temps 🙂 .

      En fait non, ce ne sera pas ce week-end ; ça n’a pas tenu dans les plannings j’ai été trop optimiste. Ce sera dans les jours suivants.

      Cordialement

      Danièle Dumont

  16. Bonjour,
    En vérifiant mes mails, je me suis rendu compte que ma contribution sur le site ulule devait me permettre de recevoir les polices lignes et élémentaires, en plus de celle que j’ai déjà (maternelle). Toutefois, je ne les ai pas reçu … que puis-je faire pour la recevoir ? Y a t-il une procédure à suivre ? Merci de votre réponse.
    Cordialement

  17. Bonjour,
    En parcourant plusieurs sites d’enseignants, j’ai découvert que votre police d’écriture est plus que conseillée. Je me suis lancée et je l’ai achetée.
    J’ai ensuite installé « LibreOffice Writer » pour pouvoir l’utiliser correctement sur mon ordinateur.
    Tout se passe bien sauf quand je souhaite modifier la couleur de certaines lettres (en rouge pour les voyelles comme la méthode de Maria Montessori). Dans ce cas, les lettres rouges et noires ne s’attachent plus… ce qui est très embêtant.
    Comment faire pour résoudre ce problème ?
    Merci d’avance et bonne continuation.
    Cordialement

    1. Bonjour,
      Merci pour votre message.
      Il s’agit d’une police d’écriture cursive qui utilise au plus près les caractéristiques de l’écriture manuscrite dont le recodage. Cela signifie que chaque lettre est tributaire de son environnement. Pas plus que l’on ne peut séparer le l et le e du mot « le » ou le e et le t du mot « et » manuscrits, on ne peut séparer les lettres des polices Cursive Dumont. La solution est de passer par un logiciel de traitement d’images
      une fois le texte écrit sous Word.
      Cordialement

  18. Bonjour,
    J’ai acheté votre écriture maternelle mais un fois installée sous word 365, les lettres ne s’attachent pas.
    Pouvez-vous me dire ce qu’il faut faire.
    Merci

  19. Bonjour,
    Nous venons de dépister chez mon fils de 11 ans le syndrome de déficience postural. L’ophtalmo lui a conseillé d’écrire dorénavant sur un chevallet incliné à 30°. Pouvez-vous me dire ce que vous pensez de cette posture ?
    Bien cordialement.
    Aurélie

    1. Bonjour Aurélie,
      La déficience posturale relève-t-elle de la pathologie ou d’un défaut d’enseignement (attention je ne jette pas la pierre aux enseignants, ils manquent de formation sur le sujet et ils glanent aussi sur Internet des informations toxiques) ?
      Essayez les chenilles pressées (cf Le geste d’écriture) en le faisant commencer coudes en dehors de la table pour qu’il descende les épaules et rééquilibre sa posture et en veillant à ce que son avant-bras soit bien en contact avec la table ; faites-lui faire ensuite le ping-pong des bouchons en veillant que son pouce ne touche la table que par son extrémité. Faites cela tous les jours et dans cet ordre-là ; au bout de quinze jours si la gêne pour laquelle vous avez consulté n’existe plus, c’est qu’il s’agit d’un problème acquis et qui ne nécessite qu’un bon suivi pédagogique. Si la gêne n’a pas disparu poursuivez avec ce qui vous a été préconisé. Quinze jours, c’est vite passé…
      Tenez-moi au courant
      Bien cordialement
      Danièle Dumont

      1. Merci beaucoup pour votre réponse.
        Le Syndrome de Déficience Postural est une « anomalie » du sens proprioceptif. Les capteurs de sens (voûtes plantaires, machoire, oreille interne et muscles oculaires) ne renvoient pas tous la même information et donc son cerveau « mouline » afin d’apporter la bonne réponse qui le fera bien se situer dans l’espace. Il porte désormais, afin de rééquilibrer toutes ces informations, des semelles dans ses chaussures et des prismes dans ses lunettes. Mon fils est dyslexique et il y aurait un lien entre ce syndrome et ses troubles d’apprentissages… C’est donc dans la perspective de cette rééducation que l’ophtalmo nous a conseillé de travailler sa posture assise : pieds légèrement relevés et lecture/écriture sur chevalet incliné. En vous lisant, il me semblait bien avoir compris que le poignet se devait d’être en contact avec la table alors je voulais votre avis sur les risques à utiliser cette posture ? (fatigabilité ? )
        Merci encore
        Aurélie

        1. Bonsoir,
          Je connais bien les travaux du Docteur Quercia sur la posturologie et l’usage des prismes. Ils sont d’un grand intérêt.
          Il convient de voir si le plan incliné permet à votre fils d’éviter d’avoir le coude surélevé, ce qui poserait un problème de fatigue comme vous l’avez mentionné.
          C’est en faisant des essais que le rééducateur pourra le déterminer. De la même façon c’est en prenant en compte, la hauteur de la table, de la chaise et les jambes de votre fils que l’on saura ce que signifie concrètement pour lui « pieds légèrement relevés ».
          Bonne soirée
          Danièle Dumont

          1. Merci encore vraiment pour le temps pris à répondre à nos interrogations.
            Il me reste une (dernière ?) question : sauf erreur de ma part, les exercices dont vous m’avez parlés (chenilles pressées, ping-pong des bouchons…) ne figurent pas dans le livre dont je dispose (Hatier, octobre 2010)… Le seraient-ils dans la nouvelle édition ?
            Merci encore.
            Aurélie

          2. Bonjour Aurélie
            Le nouvelle édition est plus complète que l’ancienne. Avec près de 300 pages, elle m’a permis de développer des propos qui ne pouvaient être qu’en germe dans les précédentes. Voir ici :

            Bon week-end

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *