Formation 2016/2017 à la rééducation

PLANNING, CONTENU ET MODE DE FORMATION  Cours de rééducation graphique Danièle Dumont, Cours privé d’enseignement supérieur à distance.

Pour les inscriptions 2016, c’est là.   Pour des exemples de rééducation, c’est là.  Pour un témoignage d’ancienne étudiante, c’est en bas de page.

Les cours de rééducation graphique se répartissent en 5 étapes :

Octobre à janvier :  cours par correspondance – L’observation de l’écriture – construction du savoir à partir des observations réalisées par l’étudiant lui-même

Février à avril : cours par correspondance – Étude des composantes fondamentales de l’écriture, ses trois rythmes : la forme (finalité), l’espace (qui sert de support), le mouvement (qui permet à l’écriture d’exister).

(Mai et juin, révisions)

– Juillet : une semaine de cours oraux  (programme dans le contrat)

Août à octobre : cours par correspondance – Synthèse des cours – Étude de cas.

Fin octobre : une semaine de cours oraux ( programme dans le contrat) suivie d’une journée d’examen.

Comme toutes les formations, la formation à la rééducation de l’écriture donne les compétences nécessaires pour exercer.  Ce n’est qu’en exerçant que le rééducateur atteindra le niveau d’excellence qui doit être le sien.

Pour des raisons de déontologie, je me refuse à faire pratiquer la rééducation par des étudiants « pour qu’ils s’exercent ». Nos patients ne sont pas des cobayes et les ratés de la rééducation sont dommageables au plan psychologique. En revanche, mes étudiants bénéficient d’un soutien sans limite dans le temps (car on peut toujours se trouver confronté à un cas particulièrement difficile qui nécessite une réflexion extérieure). Ils bénéficient également chaque année d’un colloque de plusieurs jours avec échanges, ateliers, tables rondes, conférences.

Parce que je crois aux vertus d’une réflexion personnelle, d’un interrogation de ses propres pratiques, j’ai mis au point depuis des années un mode d’enseignement particulier pour les premiers cours : la construction de son propre savoir. Incompatible avec des esprits qui campent sur leurs certitudes et refusent les remises en question, cette pratique est très formatrice. Voici ce que m’en a écrit une étudiante, elle-même enseignante,  après obtention de son certificat :

En ouvrant votre email, mon cœur s’est mis à battre la chamade. Je pense, que de ma vie, une réussite ne m’a jamais fait tant plaisir. Il m’a fallu beaucoup travailler pour parvenir à suivre vos cours. Je me suis jetée à corps perdu dans vos courriers mensuels, passionnée par ces nouveautés, me questionnant en permanence sur le sens de ces nouveaux apprentissages.  Soumise à de nombreux doutes quant à ma pratique de classe, à mon efficacité dans l’enseignement, je devais retrouver confiance en moi par quelques entrées que se soient. Votre voie a été salvatrice. J’ai obtenu des réponses pratiques et professionnelles. J’ai compris que j’avais une capacité de travail qui n’était pas négligeable. Je suis aujourd’hui fière de moi. Je vous remercie de tout ce que vous enseignez d’une façon si constructive pour nos pratiques et nos êtres.

 En début d’année, je présente à mes élèves la courbe émotionnelle de l’apprentissage ( Piaget revisité par Daniel FAVRE). C’est grâce à ma confiance en vous et à ce précepte de Daniel Favre que je ne me suis jamais sentie abattue lors de cette année de cours. Vous êtes certainement le seul professeur que j’ai rencontré aujourd’hui, qui enseigne son savoir avec générosité, bienveillance et finesse. Vous nous ouvrez le champ des possibles : le bonheur d’apprendre.

 Merci Danièle,

3 réflexions au sujet de « Formation 2016/2017 à la rééducation »

  1. Bonjour Danièle,

    Nous avons eu un premier contact en 2011, j’ai créé une Association de Rééducation de l’Ecriture à Neuilly sur Seine avec une antenne dans la ville de Nice depuis 2015, l’objectif étant de lutter contre les difficultés d’écriture et de re mobiliser la nouvelle génération à l’écrit.
    Je vous remercie pour votre enseignement à la rééducation de l’écriture, vos manuels me sont extrèmement précieux. J’ai pu avoir  » La méthode pour bien écrire  » , il faudrait le rééditer dans l’intérêt de nos jeunes enfants.

    J’ai une jeune femme Virginie Franz qui travaille à mon Association à Nice qui souhaite se former à la rééducation, elle va vous envoyer son dossier d’inscription, j’espère qu’il y aura une place .

    Je vous adresse toute ma sympathie.

    Barbara Pomier
    Association de Rééducation de l’Ecriture
    169 avenue Achille Peretti Neuilly sur Seine
    192, avenue de la Californie 06200 Nice
    0603748602
    barbarapomier@gmail.com

  2. Bonjour Danièle,
    Enseignante retraitée depuis deux ans, je donne actuellement des cours de soutien scolaire ou d’aide aux adultes pour le passage de concours.
    J’ai enseigné de nombreuses années en cycle 1 et 2 et me suis toujours interessée à l’apprentissage de l’écriture.
    Je souhaiterais vivement participer à votre formation à la rééducation.
    Pourriez-vous me dire si je peux m’y inscrire ou si elle est réservée aux professionnels en activité.
    Au plaisir de vous lire
    Hélène

    1. Bonjour,
      Oui, la formation à la rééducation graphique est ouverte aussi aux retraité-e-s. Les candidatures à l’inscription sont examinées en fonction de divers critères qui n’excluent pas à priori les retraités. Envoyez-moi un dossier de préinscription (lettre de motivation, CV, justificatif d’activité : soutien scolaire et aide aux adultes).
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *