Comptines pour apprendre à écrire

Pot-pourri  83 83 Piste 83 – pot-pourri

Les Comptines pour apprendre à écrire ont été publiées en 2003 au CRDP d’Amiens sous forme de CD. Elles ne sont plus disponible au CRDP, pour autant elles ne sont pas libres de droits.

Les textes et la musique étaient déjà publiées depuis novembre 2000 dans Le geste d’écriture.

Leur objectif premier est d’être un étayage auditif de la régularité des espaces de l’écriture.  Les premières ( ci-dessous) servent aussi de support à l’apprentissage de la tenue du crayon.

Lorsque j’ai créé le cup-song pour apprendre à écrire (que j’ai intitulé Le chant des gobelets) j’ai réutilisé l’air de la 1ère comptine, Mes mains, qui peut être écouté ci-dessous. Les paroles se trouvent en page 85 de la nouvelle édition du livre Le geste d’écriture – Méthode d’apprentissage – Cycle 1 – Cycle 2 – Différenciation et transversalité.

Les comptines pour apprendre à écrire sont donc surtout destinées à étayer, par la frappe du tempo dans les mains ou sur la table, l’encodage de la régularité des espaces de l’écriture. Les enfants tapent régulièrement dans les mains lorsqu’ils entendent la musique et lorsqu’ils chantent.

Ensuite, ils peuvent taper de même sur la table puis taper en avançant la main vers la droite quatre fois de suite pour revenir à la cinquième fois à leur point de départ.

Plus tard, hors musique, ils frapperont de même sur la table en évoquant le tempo mentalement. Plus tard encore, ils déposeront consécutivement quatre taches de peinture au moyen d’une éponge toujours en évoquant mentalement le tempo.  L’évocation mentale du tempo (ou son rappel oral en toute autonomie s’il est seul à réaliser cette activité) permet que chaque enfant dépose les taches à son propre rythme, sans interférence extérieure d’autres enfants ou d’un adulte. Si le rythme est bon, les taches seront régulièrement espacées.

Ultérieurement les enfants pourront coller des gommettes en se servant des taches de couleur comme modèle (et comme rappel mnésique) et coller régulièrement et droit des lettres constitutives de mots.

Les Comptines pour apprendre à écrire peuvent aussi servir de support à l’acquisition d’autres compétences comme il est proposé ci-dessous.

Mes mains

Illustration pour comptine intitulé "mes mains"

Mes mains
me servent à attraper
Mes mains
me servent à jouer
Mes mains me servent à manger
Elles ne sont jamais fatiguées

Je les cache

Les enfants cachent leurs mains derrière leur dos puis les enfouissent très profond dans leurs poches.

Ils font ensuite les marionnettes. A la fin ils présentent une main puis l’autre à côté de la première.
Je les cache001Je les cache
derrière mon dos
Je les mets
au fond de mes poches
Elles font tout ce que je veux
C’est mes mains et elles sont deux. Une. Deux.

Madame la Fouine

En chantant « drin drin » , les enfants tapent avec la pulpe de leurs pouces contre la face latérale de la dernière articulation de leurs majeurs.

Pour les aider à repérer l’emplacement dessine un rond sur la pulpe de leur pouce et un sur le côté de la dernière articulation du majeur  : « Quand ça touche, ça sonne !  »  Une petite phrase banale (qui ne renvoie qu’à un bruit virtuel ) aide bien les enfants à s’y retrouver.

Puis, les deux mains placées en avant sous leur nez, extrémité des doigts jointe, ils miment le museau pointu de la fouine. Les mains en arrondi de chaque côté du visage, ils miment les bonnes joues du mulot. Sur « drin drin » ils tapent de nouveau le pouce contre le majeur. Enfin, ils activent leur bras de chaque côté du corps, coudes repliés, comme lorsqu’on court vite. Puis ils les font tourner en rouleau comme pour « roule galette ».

Madame la fouine001Drin drin ! Drin drin!

Madame la fouine

Va chez le mulot

Avec son vélo

Drin drin! Drin drin!

Laissez-la passer

Sinon elle va vous écraser

L’ombre du lapin

Plus que d’un véritable mime, il s’agit ici d’apprendre aux enfants à placer leurs doigts comme ils le feront plus tard pour écrire.

Ils commencent à faire les gestes à partir de « je ferme ». Ils peuvent le faire des deux mains à la fois.
La pulpe du pouce se place contre la face latérale de la dernière articulation du majeur.
Le museau du lapin est la dernière phalange du majeur qui dépasse.
L’œilest le jour à l’intérieur de la main qu’on aperçoit projeté sur le mur.
En bougeant l’index, ils peuvent se rendre compte de sa grande mobilité lorsqu’il n’est pas appuyé contre le pouce.

La position de la main est telle qu’ils en voient le dessus et non l’intérieur.

L’ombre du lapin

L’ombre du lapin

Se voit sur le murL'ombre du lapin

En face de mon lit

Je ferme ma main
Pour que la figure
Soit mieux réussie

Je ferme, mais pas trop
Je vois son museau
Et son œil aussi

Je bouge mon doigt
Sur le mur là-bas
L’oreille bouge aussi.

35 35 Piste 35 – gaston 1

Cette comptine s’ajoute au jeu de croquet ou, à défaut le remplace (cf. Le geste d’écriture, page 95) pour apprendre à démarrer le geste de 1ère unité autrement dit pour encoder le point d’attaque et le sens de rotation de la boucle (forme de base de 1ère unité) et, par voie de conséquence, de l’étrécie (1ère dérivée de la boucle).
Matériel nécessaire : un balai, du papier froissé ou des balles pour figurer les feuilles, de quoi délimiter le ou les  » perron (s) » en laissant une seule sortie (à droite lorsque l’enfant tourne le dos à « la maison ») de façon à ce que l’enfant balaie les feuilles de gauche à droite.

Sur le perron,
Gaston
balaie les feuilles d’automne,

Il en a poussé des tonnes,
Il en a fait un gros tas.

Mais voila,
Oh, la la,
Le vent est passé par là.

Elles se sont toutes envolées,
Il faudra recommencer.

Je dessine

[Cette comptine est destinée à attirer l’attention de l’enfant sur la nécessité de tourner les lettres rondes dans le bon sens mais en même temps sur la possibilité de dessiner les ronds dans l’autre sens si l’on veut. Si la progression a été suivie, l’enfant tournera les lettres rondes (c, o, a, d, q, g) dans le bon sens : puisque le rond est une dérivée de la boucle, l’enfant le tournera dans le même sens si on le lui présente comme tel.

 

Je dessine
Une tête, un soleil,
Le manège de la fête
Une tarte à la groseille.
Et je tourne
Dans le sens que je veux.
Mais pas les c
o, a et d.
On peut faire une variante en terminant par
« Mais pas les lettres
de l’alphabet »


Quatre sauterelles

 

Quatre sauterelles
Jouent à saute mouton
Quatre sauterelles
Jouent dans le gazon
Attention, si tu le tonds !Quatre sauterelles83 83 Piste 83 – pot-pourri35 35 Piste 35 – gaston 1

28 réflexions au sujet de « Comptines pour apprendre à écrire »

  1. J’utilise toujours la comptine des cloches (ding ding ding fait la clochette) mais depuis longtemps j’en ai perdu l’air (mon CD ayant disparu lors de mes déménagements). Vous serait-il possible de la mettre sur le site ?
    En vous remerciant
    Sol

    1. Je vais tâcher de m’occuper de cela dès que possible. Comme vous le voyez je n’ai pas eu encore le temps de remettre le site en parfait état. Mais  »c’est pour la bonne cause » : beaucoup de formations à assurer, de nouvelles publications à finaliser, très bientôt la prochaine session des cours de rééducation graphique… J’en profite pour redire ici que mes conférences pédagogiques sont désormais gratuites si elles regroupent au moins 100 personnes (contacter pour cela les éditions Hatier.
      A très vite…

      1. bonjour
        je suis aussi à la recherche des comptines en musique et je ne les trouve pas.
        Avez vous eu le temps de les mettre sur le site?
        merci
        aline

        1. Bonjour Aline,
          Quelques comptines y sont, vous pouvez les écouter en ligne malgré les apparences. Je n’ai pas encore trouvé le temps de toutes les mettre mais vous pouvez écouter le pot-pourri tout en haut de la page en cliquant sur « télécharger le fichier » même si la mention se voit peu.
          Cordialement

          1. Merci pour votre réponse aussi rapide, j’ai réussi à les télécharger merci
            J’ai encore une question cependant pour la dernière comptine, quatre sauterelles, vous n’avez pas mis les explications, elle sert à travailler les ponts?
            merci
            Si vous passez sur le montargois nous aimerions bien assister à une de vos conférences.
            Cordialement
            aline

          2. Bonsoir,
            Effectivement, je n’ai rien indiqué. Cette comptine évoque les ponts puisqu’elle parle de saute-mouton mais, comme toutes mes comptines sauf exception, elle est surtout faite pour les frappes dans les mains puis les frappes sur la table qui sont un support auditif de l’encodage procédural de la régularité des espaces.
            Pour une conférence, je suis à votre disposition…
            Mon planning de conférences et formations pour l’année scolaire 2016/2017 sera bientôt en ligne.

  2. Je souhaite savoir ou trouver les différentes chansons proposées sur le livre afin de faire les bons gestes notamment les chansons sur la boucle, ont-elles été enregistrées sur format vidéo, j’ai recherché sur YouTube mais sans aucun résultat.

    Je vous remercie par avance.

  3. Bonjour Madame Dumont, peut-on encore se procurer le cd des comptines s’il vous plait ? J’ai enregistré le pot pourri, mais impossible d’écouter les chansons par piste…dommage, ceci étant s’il y a une astuce je veux bien la lire ! Merci d’avance, tout cela est très intéressant, et mérite que l’on essaye au plus vite en classe …

  4. Merci pour votre livre.
    En grande section cette année et l’année prochaine je pense avoir fait qqs erreurs dans l’apprentissage de l’écriture. C’est pour cela que j’ai acheté votre livre
    J’aimerai me procurer un CD des comptines ou les recevoir en téléchargement. J’ai essayé de les enregistrere par audacity mais le son n’est pas bon
    Bien cordialement

    1. Bonjour,
      Je vais essayer de voir ce que je peux faire mais je crains fort que mon planning me laisse guère la possibilité de le faire ces temps-ci. J’en suis véritablement désolée. Je vais faire au mieux.
      Bien cordialement
      Danièle Dumont

  5. C’est la troisième année où je vais utiliser votre méthode et j’avoue que c’est un enchantement de voir le progrès des élèves et l’efficacité de cette méthode .
    Comme beaucoup de mes collègues j’aimerai bien faire l’acquisition des comptines sous forme de cd ou en téléchargement j’habite en Martinique et c’est une méthode qui est encore peu connu chez nous.
    Merci pour ce travail que vous faites qui révèle beaucoup d’erreurs dans les anciennes pratiques.

    1. Bonjour,
      Merci pour ce témoignage. Je vais essayer de voir ce que je peux faire pour les comptines. En attendant elle peuvent être écoutées en ligne. Je sais que ce n’est pas l’idéal, j’en suis désolée.
      J’espère que vous aurez plaisir à découvrir et mettre en pratique le nouveau cahier (Le cirque). On voit dans le sommaire qu’il peut servir de base à de nombreux autres apprentissages que l’écriture.
      J’espère aussi que que vous avez eu (ou que vous aurez) plaisir à découvrir les posters (abécédaire, processus de formation des lettres, chiffres et nombres)
      Je vous souhaite une belle continuation.
      Bien cordialement

  6. Je suis enseignante à l’ Île de la Réunion, j’utilise votre méthode depuis 2012 et je constate les excellents résultats avec
    les TPS/PS/MS. C’est une méthode d’écriture qui respecte le rythme de développement de l’enfant, qui crée un climat de confiance, qui donne du sens à l’écriture. Je voulais juste vous dire du fond du coeur : merci pour eux Madame Dumont.

    1. Merci à vous pour ce message. Comme vous l’avez peut-être constaté si vous avez assisté à l’une de mes conférences il y a quelques jours, je mène ce combat avec beaucoup de plaisir. C’est en effet un véritable combat que de contribuer à la réussite et la confiance en soi des enfants face, non seulement à l’écriture, mais aussi à leur scolarité qui s’amorce et, au delà, à l’équilibre de leur personnalité. Merci à vous aussi et à travers vous aux enseignants qui me font confiance car c’est vous, sur le terrain, qui êtes les artisans de cette réussite.
      Je vous souhaite une très belle année 2016.

      1. Bonjour Madame Dumont,
        j’ ai eu l’ immense honneur de bénéficier de votre formation en mars 2016 à l’Île de la Réunion, plus précisément à St Louis. C’est juste pour vous dire que le relais sous forme de jeu de hockey ( déplacer la rondelle, le palet à l’aide d’un bâton de hockey, crosse, sens contraire de l’aiguille d’une montre) a très bien fonctionné chez les PS/MS dans l’acquisition du geste de la boucle puis du rond. les MS arrivent à écrire en cursive en 2 mois. C’est extraordinaire.J’ ai beaucoup de travaux qui le confirme mais je ne sais pas comment le mettre au service des autres enseignants?? Je vous remercie de me conseiller. PS : les photos de la formation sont magnifiques. Nous attendons votre prochaine formation pour mars 2017!
        Mme Pontalba.

        1. Bonjour Violaine,
          je suis très heureuse de lire votre témoignage. Dans le nouveau Geste d’écriture vous trouverez le détail illustré de ces activités et de bien d’autres. (Le geste d’écriture – Méthode d’apprentissage – Cycle 1 – Cycle 2 -Différenciation et transversalité – Édition 2016)
          Je suis heureuse aussi que les photos soient réussies.
          A bientôt peut-être
          Très cordialement

  7. Bonjour, je souhaite utiliser la comptine  » quatre sauterelles » pour l’apprentissage du pont. Malheureusement je n’arrive pas à la télécharger … j’en aurai besoin pour mon stage donc début mai si cela est possible. Merci d’avance !

  8. Madame,
    Tout d’abord, un grand merci : j’ai eu la chance de participer à l’une de vos conférences à Rueil-Malmaison, et également lors du dernier congrès AGEEM à Dijon : la salle pleine à craquer était un bon indice de votre succès et du besoin de formation que ressentent les enseignantes dans ce domaine ! Et merci pour vos ouvrages .
    Ma question : j’aimerais accéder à certains fichiers mais un identifiant et mot de passe me sont demandés, comment me les procurer ?
    Cordialement,
    Marine Barbier

    1. Bonjour,
      C’est toujours un vrai bonheur de lire et constater la satisfaction des enseignants, cela va toujours de pair avec la réussite des enfants et c’est bien là l’objectif. A part le forum dédié aux rééducateurs et rééducatrices en écriture je ne vois aucun fichier qui demande un mot de passe. Pouvez-vous me préciser de quoi il s’agit ? Merci
      Cordialement

  9. Bonjour,
    Je voulais accéder à la musique le chant des gobelets et je me retrouve avec un pot pourri . Je n’ai pas identifier le chant des gobelets dedans.
    Pour editions-hatier.fr/collection/les-cahiers-decriture, quand on clic sur télécharger nos ressources, on se retrouve à s’inscrire dans un portail et après aucune indication.
    Je serai ravie d’obtenir de l’aide.
    Merci d’avance

    1. Bonjour,
      La musique du chant des gobelets est ici http://legestedecriture.fr/comptines/ mais avec des paroles différentes. Il s’agit des paroles de la comptine « Mes mains » qui se trouve être la 1ère après le texte introductif. Une fois la musique apprise on peut bien sûr en accélérer le rythme si on le souhaite ou si ça s’impose. Je vais le préciser sur le site (il me semblait l’avoir précisé dans le livre lui-même).
      En ce qui concerne les éditions Hatier je n’ai pas accès à l’écran qui suit l’inscription. Essayez de voir directement avec eux. Cordialement

  10. Bonjour Madame Dumont.
    J’ai assisté à une de vos conférences et acheté votre dernier livre. Merci pour ce travail qui éclaire ce qu’est notre écriture et comment l’enseigner.
    Je voudrais apporter ma pierre à l’édifice. J’ai créé une comptine pour ramener au calme. Elle n’a pas d’air (ce n’est pas une chanson). Mais il faut marquer les syllabes régulièrement, avec la voix, avec les mains ou les pieds pour obtenir une pulsation.
    La voici :

    Je sais parler tout bas
    zoum et zoum et raplapla
    Je sais bien chuchoter
    zoum et zoum et tasse de thé
    Je sais surtout me taire
    zoum et zoum et pomme de terre.

    On peut l’associer à des gestes si on ne tape pas dans les mains : mains à plat l’une contre l’autre pour le raplapla, faire semblant de se servir du thé pour le deuxième vers et mettre un doigt devant la bouche pour la fin.
    On peut dire cette comptine (le terme est ici approprié puisqu’elle permet de compter le temps en durées égales) lentement ou rapidement : on fait ainsi varier le tempo.
    Elle est de plus efficace pour ramener le calme, recentrer les élèves.
    Elle est de ma part un hommage à Louis Prima (zoum et zoum).

    Autre chose.
    Pour préparer l’apprentissage d’un geste, je fais réaliser préalablement ce geste en grand : l’enfant lui-même est l’outil scripteur : il tourne en rond, fais des vagues en faisant des zigzags autour de plots ou de cerceaux, fait le tour de bâtons (ou de cerceaux) posés verticalement au sol et alignés,…
    Avez-vous remarqué que si on demande à des élèves (même de début de PS) de courir dans une salle de motricité carrée ou rectangulaire, ils vont courir dans le sens de la première unité ? Hasard vraiment ?
    Je ne sais pas si l’exercice demandé dans des pays de l’hémisphère sud donnerai le même résultat… Je sais que c’est différent pour l’eau qui s’écoule dans un siphon…
    Est-ce que ce repérage préalable par son propre corps est pertinent, inutile ou toxique ?

    Cordialement,

    Stéphane Lebrun (instit de maternelle MS)

    1. Bonjour Stéphane,
      merci pour votre commentaire fort intéressant. Il illustre bien l’étayage auditif de la gestion statique de l’espace graphique. En revanche, je suis plus réservée en ce qui concerne votre proposition de mise en place du geste lui-même. Compte tenu de l’intérêt de votre question, je la reprends dans deux articles que vous trouverez ici et là.
      Cordialement

  11. Bonjour Madame Dumont,
    Enseignante en PS, je souhaiterais savoir si nous pouvons reproduire librement le texte d’une ou plusieurs comptines citées ci-dessus dans le cahier de vie des élèves ou si une demande devait vous être adressée préalablement (dans le cas présent, je souhaiterais inclure le texte de « Madame la Fouine » dans nos cahiers).
    Cordialement

    1. Bonjour
      Oui je vous en donne l’autorisation.
      A partir du moment où la source est citée vous pouvez imprimer les comptines dans vos cahiers puisqu’ils restent d’un usage restreint et qu’ils n’ont pas vocation commerciale. Vous pouvez même utiliser la police Cursive Dumont maternelle qui sera bientôt accessible.
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *